Terrain envahi par des supporters à Lille : "Le football peut rendre fou"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Didier Roustan est revenu sur l'envahissement de terrain des supporters lillois, samedi soir. "Même s’ils avaient perdu 10-0, tu ne descends pas sur une pelouse pour frapper des joueurs", estime-t-il. 

L'AVIS DE

Le match nul entre Lille et Montpellier (1-1) s'est terminé dans le chaos, samedi soir. Des supporters lillois, mécontents des performances de leur équipe, ont envahi la pelouse du stade Pierre-Mauroy, allant même jusqu'à porter des coups aux joueurs. Un comportement que Didier Roustan a vivement condamné dans Y a pas péno ! sur Europe 1 : "Ils ont fait match nul mais même s’ils avaient perdu 10-0, tu ne descends pas sur une pelouse pour frapper des joueurs."

Des supporters "pas franchement éduqués". Mais selon lui, la principale raison à ce genre de débordements est sociétale : "Les nouveaux supporters, on ne les a pas franchement éduqués. Et là-dedans, je mets aussi les médias. On dramatise tout, une défaite, une descente...".

"Le football peut rendre fou." Par ailleurs, nous sommes "dans une époque de frustration" et "le football peut rendre fou". Le journaliste souligne également, "une forme de misère chez ces gens-là qui ne vivent que par le football" et qui peuvent manquer de "recul" sur certaines situations. Mais rien qui n'excuse des slogans comme "si on descend, on vous descend", entendus samedi soir du côté de Lille.