Tennis : Nadal et Federer à leur plus bas classement depuis 13 ans

  • A
  • A
Tennis : Nadal et Federer à leur plus bas classement depuis 13 ans
@ JOHANNES EISELE / AFP
Partagez sur :

Le "Big 4", si longtemps dominateur sur le circuit, semble avoir vécu ses dernières heures. Pour la première fois depuis 13 ans, Nadal (5e) et Federer (7e), sont sortis du top 4 mondial.

Comme tous les empires et toutes les dynasties, celle qui règne sur le tennis mondial depuis plus d’une décennie est en train de vaciller. Pour la première fois depuis 13 ans exactement, Roger Federer, recordman de victoires en Grand Chelem, et Rafael Nadal neuf fois vainqueur de Roland-Garros, se retrouvent tous deux "exclus" du top 4 mondial. Un top 4 devenu le principal indicateur des forces en présence sur le circuit ATP depuis l’avènement du "Big Four", composé des deux joueurs déjà cités mais aussi de l’actuel numéro un mondial Novak Djokovic et de l’Ecossais Andy Murray.

Exit Nadal et Federer. A eux quatre, ils ont occupé la première place du classement ATP pendant 663 semaines sans discontinuer depuis 2004, et très rarement laissé un de leurs rivaux s’immiscer dans ce classement. Mais depuis dimanche et la fin du tournoi de Tokyo, remporté par le fantasque Nick Kyrgios, annoncé comme une future star du tennis à 21 ans, les deux "anciens" du Big Four sont donc relégués à des rangs indignes de leur légende. Roger Federer, blessé depuis fin juillet, reste au 7e rang, tandis que Rafael Nadal, éliminé en quart de finale en Chine, chute au 5e rang. La 4e place est désormais occupée par Kei Nishikori, qui retrouve là son meilleur classement en carrière.   

Questionnement sur l’avenir de Djokovic ? Autre sujet d’inquiétude pour le Big Four, l’état de forme, mental cette fois-ci, du numéro un mondial Novak Djokovic. Imbattable en début de saison, le Serbe a atteint son plus grand objectif en carrière en remportant pour la première fois Roland-Garros. Depuis, il s’est montré moins incisif , comme épuisé mentalement par sa quête. Il a notamment déclaré vouloir "redéfinir ses buts" à L'Equipe : "Être numéro un mondial n’est plus ma priorité. C’est désormais une chose secondaire. (…) Depuis Roland-Garros, je ne me sens pas très bien au niveau émotionnel et à l’entraînement, sans doute parce que l’on m’imposait sans cesse des objectifs historiques."

Génération montante. Méforme ou fatigue passagère, cette baisse de régime des tous les meilleurs mondiaux a permis à plusieurs jeunes loups de briller. Kyrgios, vainqueur à Tokyo contre Goffin, Dimitrov (25 ans), finaliste contre Murray à Pékin, ou encore Lucas Pouille (22 ans), vainqueur de son premier tournoi ATP à Metz ont tous réalisé de belles performances ces dernières semaines.

Top 10

1 - Djokovic

2 – Murray

3 – Wawrinka

4 – Nishikori

5 – Nadal

6 – Raonic

7 – Federer

8 – Monfils

9 – Berdych

10 – Thiem

(…)

 13 – Tsonga

16 – Pouille

17 – Gasquet