Tennis : le 575e joueur mondial a du mal à gagner sa vie

  • A
  • A
Tennis : le 575e joueur mondial a du mal à gagner sa vie
Mick Lescure est obligé de payer... pour jouer au tennis. @ FFT
Partagez sur :

LA DURE LOI DU SPORT - Le jeune Français Mick Lescure raconte les galères de tennisman professionnel. 

Les tennismen professionnels n’ont pas tous le train de vie de Novak Djokovic. Si le n°1 mondial a déjà amassé près de 5 millions d'euros de gains depuis le 1er janvier, les joueurs classés au-delà de la 200e place à l’ATP doivent parfois débourser plus d'argent qu'ils n'en gagnent. Mick Lescure est le 53e meilleur joueur tricolore et pourtant, il rame pour gagner sa vie.  

556,50 euros par mois en 2015. Ce jeune licencié de Villemonble, en Seine-Saint-Denis, raconte son combat pour exercer sa passion, jeudi dans les colonnes du Parisien. Il est professionnel mais il galère. Depuis le début de l’année, il a gagné 2.226 euros de gains, soit 556,50 euros par mois. "En général, jouer au tennis me coûte de l’argent", explique-t-il dans les colonnes du Parisien.

"A mon niveau, on paye tout". Mick Lescure, 575e à l’ATP, dispute des tournois de troisième division (les Futures, ndlr). Une victoire finale dans ce genre de compétition lui rapporte environ 1.250 euros. Sauf que ses frais sont très importants. "Quand on joue à mon niveau, on paye tout : le déplacement, l’hébergement, la nourriture, les raquettes, les cordages", détaille-t-il. "On ne nous offre rien. Pour rentrer à peu près dans mes frais, il faut que je gagne le tournoi auquel je participe".

15% des joueurs pros gagnent leur vie. La Fédération internationale de tennis (ITF) s'est penchée sur la question et ses conclusions sont effrayantes. Seuls les 326 premiers du classement à l’ATP rentrent dans leur frais, soit 15% seulement des tennismen professionnels. "Je ne regrette rien", nuance cependant Mick Lescure. "Il y a aussi de bons côtés : je voyage, je suis avec mon meilleur pote et je joue au tennis tous les jours".