Tennis : Kyrgios contraint de consulter un psychologue sous peine d'une longue suspension

  • A
  • A
Tennis : Kyrgios contraint de consulter un psychologue sous peine d'une longue suspension
Le joueur australien, 14e au classement ATP, est pour l'heure suspendu jusqu'au 15 janvier 2017.@ KAZUHIRO NOGI / AFP
Partagez sur :

L'ATP consentirait à réduire la suspension du talentueux Australien de huit à trois semaines s'il accepte de consulter.

L'ATP veut contraindre l'Australien Nick Kyrgios à consulter un psychologue sous peine d'une suspension de huit semaines de tournoi pour "comportement antisportif" lors du tournoi de Shanghai, cette suspension étant réduite à trois semaines si l'Australien y consent, a-t-elle annoncé lundi.

De retour le 7 novembre ? Le 14e joueur mondial est pour l'heure suspendu jusqu'au 15 janvier 2017 mais pourra revenir sur les courts le 7 novembre 2016 s'il accepte d'entamer un travail avec "un psychologue du sport", précise l'ATP dans un communiqué.

Déjà une amende de 15.000 euros. Le 12 octobre dernier, lors du tournoi de Shanghai, le joueur de 21 ans, qui a cumulé trois titres cette année (Marseille, Atlanta et Tokyo) s'est fait remarquer par un accrochage avec l'arbitre, une grossièreté envoyée à un spectateur et une désinvolture permanente. Il a fini par quitter le court sous les sifflets. Une réaction qu'il a affirmé ensuite "ne pas comprendre du tout". "Je ne leur dois rien. S'ils savaient de quoi ils parlent, ils seraient sur un court de tennis et auraient du succès", a-t-il affirmé après la rencontre. Pour ces faits, l'ATP a déjà infligé une amende de 15.000 euros d'amende au jeune Australien, qui s'était fait aussi remarquer en 2015 insultant Stan Wawrinka en plein match lors du tournoi de Cincinnati.

"Inacceptable" et "irrespectueux". Après de "plus amples investigations" et "avoir revisionné le match", l'ATP a donc décidé de marquer le coup. "Le comportement de Nick à Shanghai était inacceptable, irrespectueux envers le sport et ses fans", a souligné Chris Kermode, le patron de l'ATP. "Nick a un talent phénoménal. Notre souhait est qu'il l'utilise de manière constructive sur le circuit et qu'avec de l'aide, il soit capable de reprendre la compétition avec un meilleur état d'esprit et qu'il devienne plus fort qu'avant", a-t-il ajouté.