Teddy Riner : "Je pars favori mais dans ma tête, je reste outsider"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Plus déterminé que stressé, Teddy Riner a pris mercredi l'avion direction Rio, où toute la délégation française l'attend.

"C'est de l'émotion mais aussi beaucoup d'appréhension. C'est une première pour moi, je n'ai pas envie de me louper". Teddy Riner, qui a été désigné porte-drapeau de l'équipe de France pour la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques s’est confié à Europe 1 juste avant de décoller pour Rio. 

"Pas de regrets". Le judoka, capitaine de la délégation, prend son rôle très à cœur. "Le plus important pour moi, c’est que chaque athlète prenne du plaisir à aller chercher les médailles, et ne revienne pas avec des regrets", souligne l'octuple champion du monde. Ces Jeux olympiques, c'est aussi "une belle porte d'entrée pour Paris 2024". "Nous athlètes, on est prêts à recevoir les JO à Paris. On a envie de rêver, on a envie de partager ce moment avec tout le monde", s'enthousiasme le champion olympique.

Entendu sur Europe 1

"Remettre les compteurs à zéro". Si Teddy Riner voit grand pour son équipe et pour la France, il nourrit aussi de belles ambitions personnelles. "Je pars favori mais dans ma tête, je reste outsider. C’est comme ça que je vois chaque compétition. Je remets à chaque fois les compteurs à zéro", confie le judoka qui assure être parfaitement "au point". "Mais oui, j’ai envie d’aller chercher l’or, je veux l’or. Je me suis préparé pour ça mais il ne suffit pas de le dire, il faut le faire". Ça, c'est de la motivation.

"Gagner des médailles", son seul souci. Et ce ne sont pas les polémiques sur les installations sportives à Rio qui viendront ébranler la détermination du Français. "A chaque JO, il y a toujours des problèmes. Il ne faut pas se laisser emporter. Chaque athlète doit rester focalisé sur sa compétition. Et tant pis si on n’est pas bien lotis, tant pis s’il manque des choses, il faut être au top pour gagner des médailles, c’est tout". Le message est passé.