Rugby : le titre de champions du monde des moins de 20 ans "vient boucler un travail de plusieurs années"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Après le tournoi des 6 Nations, les Bleuets ont remporté la Coupe du monde. "Cela vient boucler un travail de plusieurs années", souligne au micro d'Europe 1, Sébastien Piqueronies, le sélectionneur des moins de 20 ans.

C’est une première. L’équipe de France de rugby des moins de 20 ans est devenue championne du monde dimanche après sa victoire à Béziers face à l’Angleterre (33-25). Pour arriver au sommet de la hiérarchie mondiale, les Bleuets ont dû se défaire successivement de l’Irlande, de la Géorgie, de l’Afrique du Sud, de la Nouvelle-Zélande, et, donc, de l’Angleterre. "Nous sommes extrêmement heureux, cela vient boucler un travail de plusieurs années", confie Sébastien Piqueronies, sélectionneur de l’équipe de France des moins de 20 ans, au micro d’Europe 1.

Une "prestation remarquable" face à la Nouvelle-Zélande. "Nous sommes parvenus à faire des performances, sur le Tournoi des 6 Nations (dont les Bleuets sont tenants du titre, NDLR) et la Coupe du monde", poursuit-il. Sébastien Piqueronies est revenu sur la grande performance de ses joueurs face à la Nouvelle-Zélande, dont les Bleus se sont défaits sur le score de 16-7, évoquant une "prestation remarquable".

"De sérieux postulants à la marche du dessus". Pour le sélectionneur, les clubs tricolores du Top 14 disposent, avec les Bleuets, d'un grand vivier de joueurs. "Je crois que certains garçons ont vraiment montré des qualités. Je pense les voir dans quelques années comme de sérieux postulants à la marche du dessus", souligne Sébastien Piqueronies.

De futurs joueurs du XV de France ? Quelle suite maintenant pour ces jeunes joueurs ? "La première suite est de réitérer ce genre de performances et je l’espère dès la Coupe du monde l’année prochaine en Argentine. Pour cette génération-là, l’objectif est, après avoir mérité un certain repos, de s’imposer dans les clubs professionnels pour devenir des concurrents sérieux à nos grands joueurs en équipe de France", analyse-t-il. 

Sébastien Piqueronies est également revenu sur les propos du président de la Fédération française de rugby, Bernard Laporte, pour qui une bonne partie des Bleuets champions du monde ont la possibilité de rejoindre le XV de France d’ici un an. "Je pense que c’est réalisable et que certains garçons mettront un peu moins de temps que d’autres", prophétise-t-il.