Roger Federer bat Rafael Nadal et remporte l'Open d'Australie

  • A
  • A
Roger Federer bat Rafael Nadal et remporte l'Open d'Australie
Roger Federer a remporté son 5ème Open d'Australie.@ WILLIAM WEST / AFP
Partagez sur :

Au bout d'une finale grandiose, Roger Federer remporte son 5ème titre à Melbourne et son 18ème titre du Grand Chelem.

C'était un match pour l'histoire et il a tenu toutes ses promesses. Au terme d'un affrontement de haut niveau, Roger Federer est venu à bout de Rafael Nadal en finale de l'Open d'Australie. Il a fallu cinq sets (6-4, 3-6, 6-1, 3-6, 6-3) et 3h37 de jeu au Suisse pour remporter le match et glaner son 18ème titre du Grand Chelem.

Premier titre en Grand Chelem depuis 2012. L'histoire est belle pour Roger Federer, 35 ans et retombé à la 17ème place mondiale après s'être arrêté pendant six mois l'an dernier pour soigner une blessure à un genou. Il jouait à Melbourne son premier tournoi officiel de la saison. Il n'avait plus gagné de tournoi majeur depuis Wimbledon en 2012.

L'ancien numéro 1 mondial a dû puiser dans ses réserves, lui qui n'était plus habitué à enchaîner les matchs de haut niveau pendant deux semaines. D'autant qu'en face, Rafael Nadal était également de retour à son meilleur niveau. Accrocheur, longtemps inépuisable et envoyant des frappes lourdes, le Majorquin a malmené Roger Federer pendant plus de trois heures.

Quelle tension ! Après avoir remporté un premier set équilibré, Roger Federer a concédé le deuxième à Nadal, plus tranchant dans ses attaques. Mais le Suisse était en sommeil et s'est réveillé dans le troisième, remporté avec autorité 6-1. A son tour, l'Espagnol a remis un coup de collier pour s'adjuger le quatrième set. Il a même enchaîné au début du cinquième avec un break d'entrée. On pensait Federer abattu et émoussé. Mais le maître a su trouver les ressources nécessaires pour recoller. Le Suisse a enchaîné cinq jeux consécutifs.

Au bout du suspense, Federer a donc remporté son cinquième titre à Melbourne après 2004, 2006, 2007 et 2010. Avec 18 titres majeurs, il améliore le record qu'il détenait déjà, devant Nadal et Pete Sampras (14). Il n'avait plus battu l'Espagnol dans une finale de Grand Chelem depuis dix ans, à Wimbledon en 2007.