Revenus des footballeurs : Ronaldo devance Messi

  • A
  • A
Revenus des footballeurs : Ronaldo devance Messi
Le Portugais a cumulé quelque 87,5 millions d'euros de revenus.@ GERARD JULIEN / AFP
Partagez sur :

Cristiano Ronaldo, Lionel Messi et Neymar sont les trois joueurs de football les mieux payés en 2016-2017, selon France Football.

Le Portugais Cristiano Ronaldo, l'attaquant-phare du Real Madrid, est le footballeur le mieux payé en 2016-2017, avec 87,5 millions d'euros de revenus, devant son grand rival, l'Argentin Lionel Messi (76,5 millions d'euros), selon les chiffres de l'hebdomadaire France Football à paraître mardi. Le Brésilien Neymar, coéquipier de Messi au Barça, est sur la troisième marche du podium, avec 55,5 millions d'euros, devant le Gallois Gareth Bale (Real Madrid), 41 millions d'euros, et l'Argentin Ezequiel Lavezzi qui évolue dans la lucrative Super League chinoise, à Hebei Fortune, avec des revenus de 28,5 millions d'euros.

José Mourinho, entraîneur le mieux payé. Les chiffres de France Football prennent en compte les salaires bruts, les primes et revenus publicitaires accumulés sur la saison 2016-2017. Chez les entraîneurs, c'est le coach de Manchester United José Mourinho le mieux payé avec 28 millions d'euros de revenus. Ces chiffres sont publiés trois mois et demi après le scandale Football Leaks, qui avait notamment éclaboussé Cristiano Ronaldo, José Mourinho et Radamel Falcao.

Soupçons de dissimulation d'argent au fisc. Début décembre, 12 médias européens avaient accusé CR7 d'avoir "dissimulé 150 millions d'euros dans les paradis fiscaux, grâce à des montages offshore passant par la Suisse et les Îles vierges britanniques", par l'intermédiaire de son agent Jorge Mendes et sa société Gestifute. "Qui ne ne doit rien, ne craint rien", avait balayé le champion d'Europe. Le fisc espagnol s'était engagé à enquêter sur ces révélations. Le consortium de médias européens avait aussi incriminé José Mourinho, l'ex-entraîneur du Real Madrid, lui reprochant d'avoir "dissimulé 12 millions d'euros au fisc, logés sur un compte suisse détenu par une société écran immatriculée aux Îles Vierges Britanniques", toujours par l'intermédiaire de l'agent Jorge Mendes.