Records remis à zéro : la Fédération française d'athlétisme "inquiète"

  • A
  • A
Records remis à zéro : la Fédération française d'athlétisme "inquiète"
La proposition sera soumise à la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) et étudiée lors de la réunion du Conseil en août.@ KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP
Partagez sur :

Pour la FFA, remettre à zéro tous les records d'Europe "sonnerait comme une suspicion générale portée sur toutes les performances passées".

La Fédération française d'athlétisme (FFA) s'est dite "inquiète" vendredi de la proposition de la Fédération européenne de remettre à zéro les records d'Europe, son président André Giraud estimant que cela "sonnerait comme une suspicion générale portée sur toutes les performances passées".

"Cela s'apparenterait à une double peine". "Si cette décision était confirmée par l'IAAF (la Fédération internationale, ndlr), cela sonnerait comme une suspicion générale portée sur toutes les performances passées, sans distinction, a écrit André Giraud dans un communiqué. Je pense à tous les athlètes, français ou non, qui se sont battus toute leur carrière pour obtenir des résultats dans un contexte où tous les pays n'avaient pas le même niveau de suivi et d'intégrité." "Si cette proposition était validée, cela s'apparenterait alors à une double peine et ne répondrait pas à notre obligation collective de soutenir les athlètes propres", a-t-il ajouté.

André Giraud "espère que l'Association Européenne saura retravailler sa proposition en intégrant les athlètes concernés". La FFA se dit en revanche favorable à "la volonté affichée de renforcer les critères d'homologation concernant les records à venir, par l'augmentation du nombre de contrôles antidopage nécessaires ou le suivi sur plusieurs années."

Proposition étudiée en août. La Fédération européenne d'athlétisme (EAA) a adopté le week-end dernier une proposition visant à remettre à zéro tous les records d'Europe en réponse aux doutes qui entourent certaines performances datant d'une époque marquée par le dopage. La proposition sera soumise à la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) et étudiée lors de la réunion du Conseil en août.

Sebastian Coe, président de l'IAAF, qui assistait à la réunion de l'EAA, a indiqué qu'il approuvait cette proposition. Mais plusieurs athlètes, retraités ou en activité, se sont déjà prononcés contre cette mesure. La star de l'athlétisme américain Allyson Felix, membre du relais américain qui a établi le record du monde du 4x100 m (40.82) lors des JO 2012 et double championne olympique 2016 (relais 4x100 m et 4x400 m), a expliqué mercredi que cela "pourrait léser des sportifs propres". Le détenteur du record du monde du saut en longueur Mike Powell a de son côté parlé d'"injustice".