PSG : Sirigu bientôt à la Trapp ?

  • A
  • A
PSG : Sirigu bientôt à la Trapp ?
Kevin Trapp @ Julien FROMENT/AFP
Partagez sur :

EXIT - Le gardien allemand Kevin Trapp a été présenté, lundi, par le Paris Saint-Germain, qui a laissé entrevoir un départ de Sirigu. 

Les grandes manœuvres commencent au Paris Saint-Germain. Pour sa quatrième année sous pavillon qatarien, le club de la capitale s’active pour "régénérer" l’équipe professionnelle, comme l’a réclamé l’entraîneur Laurent Blanc dans une récente interview au quotidien L'Equipe. Premier poste visé, celui de gardien de but. Et in fine, l’Italien Salvatore Sirigu, mis en concurrence avec un jeune premier, l’Allemand Kevin Trapp.

Trapp, tout d’un futur n°1…  Il a fêté ses 25 ans le jour de la signature de son contrat avec le PSG, le 8 juillet dernier : Kevin Trapp fait partie de la nouvelle génération des portiers outre-Rhin, au même titre que les Neuer, Leno et autres Ter Stegen. Capitaine à l’Eintracht Francfort, il n’a pas encore l’expérience des gardiens cités précédemment, mais son potentiel est énorme, du moins suffisant pour avoir intéressé le PSG. 

Kevin Trapp présenté à la presse :



Trapp veut gagner des titres. "Quand on est un grand club, quand on a des ambitions, il faut avoir de la concurrence à tous les postes", a ainsi avancé en conférence de presse le directeur sportif adjoint du PSG, Olivier Letang. "C’est pourquoi Kevin nous a rejoints. Le choix a été établi et clairement signifié à chaque gardien (outre Sirigu, le PSG possède sous contrat Nicolas Douchez et Mike Maignan, nldr). Vous devrez attendre un peu avant de le connaître. Mais il fallait de la clarté et le choix de notre entraîneur a été communiqué aux joueurs."

Kevin Trapp présenté au PSG

Kevin Trapp risque d'avoir quelques admirateurs/admiratrices à Paris... Crédit photo : Jöel SAGET/AFP


Tout sourire lors de sa présentation dans un prestigieux hôtel parisien - propriété du Qatar à 80% -, Kevin Trapp s’est dit "heureux de rejoindre le PSG, un des meilleurs clubs au monde". "J'ai mes propres objectifs, mais le club et moi-même avons un but commun : remporter des titres. La décision (de jouer ou non) revient à l'entraîneur (...) mais je veux améliorer l'équipe, et pourquoi pas, intégrer l'équipe d'Allemagne".

"L’hommage" du PSG rendu à Sirigu. Et si Olivier Létang n’a pas voulu indiquer aux journalistes présents la hiérarchie des gardiens de but, cela relève de plus en plus d'un secret de Polichinelle. Pour preuve, le directeur sportif adjoint du PSG a tenu à "rendre un hommage appuyé à Salvatore Sirigu" pour "tout ce qu’il a apporté depuis son arrivée au club en 2011", et d’ajouter, lapidaire : "Si demain, il émettait le souhait de quitter le Paris Saint-Germain, que son temps de jeu n’étais pas suffisant à un an de l’Euro, nous ne serions pas opposé à un départ". Sirigu doit retrouver le groupe parisien aux Etats-Unis, le 15 juillet prochain. Mais, pisté notamment par les Espagnols de Valence, il n’est pas sûr que l'ancien portier de Palerme rejoigne Ibrahimovic et consorts outre-Atlantique...