PSG, l'année de tous les records... ou presque

  • A
  • A
PSG, l'année de tous les records... ou presque
En étrillant Troyes (0-9) dimanche, le PSG s'est adjugé un quatrième titre consécutif en Ligue 1.@ Ben STANSALL/AFP
Partagez sur :

En étrillant Troyes (0-9) dimanche, le PSG a remporté son quatrième titre consécutif en Ligue 1, devenant le champion le plus précoce de l'histoire. Le temps d'aller chercher d'autres records ?

En 90 minutes, le PSG a créé l'exploit de battre deux records. En écrasant Troyes dimanche après-midi (0-9), les Parisiens ont réalisé la victoire à l'extérieur la plus large de l'histoire du championnat. Mieux, le club de la capitale a été sacré champion de Ligue 1, à huit journées de la fin, faisant tomber le précédent record, détenu par l'Olympique Lyonnais version version 2006-2007, sacrés à cinq journées du terme. 

  • Trois records déjà en poche

Outre ces deux records, le PSG peut aussi se targuer de posséder celui du nombre de matches consécutifs sans défaite en championnat de France (36), depuis son succès face à Lorient (3-1) lors de la 24e journée. Le revers des Parisiens à Lyon (2-1) avait figé leur série, les empêchant de battre le précieux record du FC Nantes de 32 matches sans défaite, mais au cours d'une seule et même saison, quand il en a fallu deux au PSG.

  • Les records que le PSG peut espérer battre

Alors qu'il reste huit journées au PSG avant la fin de la saison, un certain nombre de records semblent à sa portée. Celui, d'abord, du plus grand nombre de points pris à l’extérieur : en 2008-2009, l’Olympique de Marseille avait inscrit 42 points hors de ses bases. Avec ce succès à Troyes, le PSG en est (déjà) à 41 points. Reste au club trois déplacements pour y parvenir : à Guingamp pour la 33e journée, à Bordeaux lors de la 35e journée et au Gazélec Ajaccio pour l’avant-dernière journée.

C'est un record qui lui appartient déjà : celui du plus grand nombre de victoires. Lors de la saison 2013-2014, les Parisiens avaient terminé la saison auréolés de 27 succès. Aujourd'hui, les hommes de Laurent Blanc en sont à 24. Largement à leur portée, donc.

Le record de points semble lui aussi accessible aux partenaires de Zlatan Ibrahimovic. Avec 77 points et encore huit matches à disputer, le club de la capitale pourrait battre son propre record de 89 points. Avec huit victoires, le PSG pointerait à 101 points. Mais quatre victoires et un nul suffiraient.

L'autre record qui pourrait tomber concerne la défense du club parisien. Il s'agit du nombre de buts encaissés sur une saison. Pour l’instant, Kevin Trapp n'a encaissé que 15 buts depuis la première journée. En 1991-1992, l’OM n’en avait pris que 21.

Dimanche, Paris a donc été sacré champion de France devant Monaco. Avant de les affronter lors de la prochaine journée, les Parisiens possèdent 25 points d'avance sur leur dauphin. Le précédent record date de la saison 2006-2007. Cette année-là, l'Olympique Lyonnais avait bouclé le championnat avec 17 points d’avance sur Marseille, deuxième.

Grâce à son festival offensif face à Troyes, le PSG a également soigné sa différence de but (+62), et devrait certainement dépoussiérer un vieux record datant de la saison 1959-1960. A l'époque, le Stade de Reims avait bouclé son championnat avec une différence de buts de +63.

  • Les records que Paris ne battra pas

En revanche, un certain nombre de records ne semblent pas à la portée du Paris SG. Celui du nombre de buts inscrits semble difficilement atteignable. En 1959-1960, le RC Paris avait inscrit 118 buts. Avec ses 77 buts inscrits, il faudrait que Paris marque six buts par match en moyenne jusqu'à la fin de la saison pour espérer le battre.

Le record du nombre de victoires à domicile est lui déjà oublié, Paris en ayant déjà encaissé huit quand Saint-Etienne, en 2006-2007, n'en avait pris que quatre. Quant au record du nombre de spectateurs, il est toujours détenu par Marseille, qui, en 2013-2014, affichait une moyenne de 53.000 spectateurs. Plus que la capacité du Parc des Princes.