Platini désigné coupable par les Italiens

  • A
  • A
Platini désigné coupable par les Italiens
De Laurentis : "Platini est resté aux côtés de petits pays, parce qu’il a besoin de votes pour son élection".@ REUTERS
Partagez sur :

BOUC ÉMISSAIRE - Les médias italiens accusent Michel Platini d'avoir favorisé l'élimination de la Juventus.

L'info. Michel Platini s'est transformé en véritable tête de turc après l'élimination de la Juventus Turin par Galatasaray. "Merci Michel", a ainsi affiché à sa Une le quotidien italien Tuttosport, jeudi matin. Les médias transalpins accusent en fait le président de l'UEFA d'avoir favorisé l'adversaire de la Juve en maintenant le match mercredi après-midi dans des conditions climatiques pourtant très compliquées.

Une-Tuttosport

L'état de la pelouse en question. Dans un édito particulièrement virulent, le journal Tuttosport insinue lourdement que l'ancien n°10 de la "Vieille Dame" aurait aidé Didier Drogba et ses coéquipiers. "Pourquoi la pelouse de Galatasaray n’a-t-elle pas été bâchée dans la nuit de mardi à mercredi ?", s'interroge d'abord le journaliste. Et de s'emporter ensuite : "pourquoi les jardiniers ont-ils massacré un seul côté du terrain ? Parce qu’ils savaient que ce serait dans cette partie que la Juventus attaquerait pendant la plus grande partie du match". Comme le match a été arrêté à la 34e minute le mardi, les Bianconeri n'ont joué que dix minutes sur le "meilleur" côté et toute la deuxième période sur le champ de patates.

Platini déjà dans le viseur. C'est un fait, l'état de la pelouse était réellement catastrophique mercredi. Mais de là à imaginer que Platini ait directement avantagé les Turcs, il y a un plus qu'un pas. Toujours est-il que la cote de popularité de "Platoche" en Italie va certainement en prendre un sacré coup. Et ce quelques jours après des accusations concernant le tirage au sort de la Coupe du monde au Brésil. "Scandale", avait titré le quotidien Corriere Dello Sport, insinuant que le président de l'UEFA avait favorisé les Bleus, tombés dans un groupe très abordable avec l'Equateur, le Honduras et la Suisse

Galatasaray-3

© REUTERS

Le président de Naples rajoute une couche. Et pour enfoncer le clou, le président de Naples, Aurelio de Laurentiis a, lui aussi, adressé sa petite pique au président de l'UEFA. "Quand Platini comprendra qu’il doit faire plaisir aux grandes nations du football européen, comme l’Angleterre, la France, l’Espagne, l’Allemagne et l’Italie ?", a demandé le dirigeant italien après l'élimination de Naples. "Mais non, il est resté aux côtés de petits pays, parce qu’il a besoin de votes pour son élection. J’espère qu’il prendra la présidence de la Fifa comme ça nous n’aurons plus ce genre de problèmes et nous pourrons enfin faire du football un show spectaculaire et moderne". Aurelio de Laurentiis reproche en fait à "Platoche" d'avoir ouvert la Ligue des champions aux "petites" nations de l'Union européenne.

sur le même sujet

INTEMPÉRIES - La Juve piégée à Istambul

QUALIFIÉS - Les équipes présentes en 8es

LOSER - Marseille termine fanny