Les footeux et la fin du monde

  • A
  • A
Les footeux et la fin du monde
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - Les footballeurs donnent leur avis sur la fin du monde annoncée par les Mayas.

Fin du monde oblige, tout le monde y va de son petit commentaire. Sur Twitter, les footballeurs ont partagé ces derniers jours leur version de la fin du monde, annoncée par la prophétie maya. Comme très souvent, c'est Joey Barton, le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille, qui a dégainé le premier. "Quiconque parie que la fin du monde est pour demain devrait être emmené à l’hôpital et y être euthanasié", a-t-il écrit sur son compte, jeudi soir.

Avant de se raviser quelques heures plus tard. Superstitieux Joey ?

Avec beaucoup d'humour, le Lyonnais Mouhamadou Dabo est plutôt optimiste : "si c'est demain la fin du monde, c'est bon, on est premiers". Le Bordelais Yoan Gouffran, lui, est plutôt réaliste. 

Dans un autre registre, il y a aussi les footballeurs qui n'y croient absolument pas et qui sont plutôt remontés sur le sujet... C'est le cas de l'ancien gardien de but des Verts, Jérémie Janot et d'Anthony Le Tallec, l'attaquant valenciennois.

Mais la palme du plus gros coup de gueule revient à l'entraîneur des Girondins, Francis Gillot  : "c'est là qu'on voit la connerie humaine. C'est impressionnant. Il y a de plus en plus de cons sur Terre. Franchement... moi quand j'entends ça. C'est inquiétant".