Armstrong, sa pub contre le dopage
Armstrong, sa pub contre le dopage

VIDÉO - Armstrong a reconnu s'être dopé. Il y a douze ans, il faisait une pub contre le dopage.

Lance Armstrong a avoué s'être dopé lors de sept victoires sur le Tour de France. Face à Oprah Winfrey (revoir l'interview en intégralité sur le site oprah.com), le cycliste américain a expliqué qu'il avait pris de l'EPO, de la testostérone et pratiqué des transfusions sanguines. Pourtant, il a toujours nié toutes les accusations de dopage pendant plus de dix ans...

"Ce que je prends ? Six heures de vélo par jour"

En 2001, "LA" tournait un spot publicitaire avec son équipementier, Nike. A l'époque, il venait juste de remporter son troisième Tour de France. Mais des accusations de dopage planaient sur le coureur de l'U.S Postal. Dans cette publicité, Lance Armstrong parlait de ses performances sportives. Une explication ? "Six heures de vélo par jour".


Depuis les accusations de l'Agence américaine antidopage (Usada), ses principaux sponsors l'ont tous abandonné. Nike a également arrêté de le sponsoriser. Reste maintenant à savoir quelles seront les suites de ses aveux. Des sociétés d'assurance et certains de ses anciens sponsors lui réclament déjà plusieurs millions d'euros d'indemnités.

>>> A LIRE : L'analyse gestuelle de Lance Armstrong