Pascal Martinot-Lagarde : "J'étais dans le stress, dans le combat"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le Français a décroché l'or, vendredi, en finale du 110 m haies des Championnats d'Europe de Berlin. Au micro d'Europe 1, il a confié avoir mis du temps à réaliser son exploit.

INTERVIEW

Il aura fallu la photo finish pour confirmer son premier titre international. Pascal Martinot-Lagarde a décroché l'or, vendredi, en finale du 110 m haies des Championnats d'Europe de Berlin. À seulement deux millièmes de secondes du Russe sous bannière neutre Sergey Shubenkov, l'un des meilleurs de la catégorie. "Psychologiquement, j'ai tellement vu Shubenkov gagner cette saison que je me suis dit qu'il allait encore gagner", a confié "PML", fou de joie à l'issue de sa course, au micro d'Europe 1.

"Le cassé du renard". Mais le Français a "trouvé l'énergie, le truc qui a fait que j'ai vraiment foncé jusqu'à la ligne". Pascal Martinot-Lagarde n'en a pas moins mis du temps pour réaliser l'exploit. "La première sensation, c'était un peu l'inconnu", a-t-il expliqué. "Je passe la ligne sans savoir que j'ai gagné mais avec une forte émotion parce que j'étais dans le stress, dans le combat. Et puis après...pfiou... ohlalala, c'est moi qui passe, c'est moi qui force, c'est moi qui fais le cassé du renard" [une expression, popularisée par Ladji Doucouré, qui signifie jeter les épaules sur la ligne d'arrivée]. Et le hurdleur de répéter ce que tout le monde sait mais qu'on ne se lasse pas d'entendre : "Je suis champion d'Europe."