Euro 2016 : les Ch'tis privés d'écrans géants à cause de la menace terroriste

  • A
  • A
Euro 2016 : les Ch'tis privés d'écrans géants à cause de la menace terroriste
Image d'illustration@ GABRIEL BOUYS / AFP
Partagez sur :

Les villes du Pas-de-Calais n'installeront pas d'écrans géants à cause de la menace terroriste.

Les villes du Pas-de-Calais n'installeront pas d'écrans géants sur leurs places les soirs de match. A moins d'un mois du lancement de l'Euro de football, la Préfecture a ordonné aux maires de ne rien installer en plein air à cause de la menace terroriste, révèle La Voix du Nord mardi. Mais le quotidien régional s'interroge : "S'agit-il d'une décision trop alarmiste ?"


MISE A JOUR - Dans un message transmis à Europe 1, la préfecture du Pas-de-Calais conteste la version de La Voix du Nord. Voir un match sur écran géant en plein air sera en effet possible à condition que l'espace soit "clos" et "contrôlé". La préfecture précise ainsi que "clos" ne veut pas dire "couvert". "Il n'y a aucune exception cht'i", précise-t-elle encore. 

Les forces de l'ordre concentrées à Lens. Fouilles, maîtres-chiens, dispositifs vidéos, contrôle des supporters... dans le cadre de l'état d'urgence prolongé jusqu'en juillet pour assurer la sécurité de l’événement, la surveillance sera renforcée dans les stades (à Lens, pour le Pas-de-Calais). Mais, "ce type de plan ne peut évidemment pas être reproduit partout dans le département, surtout dans les lieux publics", souligne le quotidien régional. Dans ce contexte, les autorités locales interdissent l'installation d'écrans géants en plein air et dans les 'fans zones' (autour des stades accueillant des matches).

Un écran sera installé à Boulogne sur Mer. "Ailleurs, ils sont autorisés uniquement dans des 'espaces clos' et à la condition d’un 'contrôle par palpation' à l’entrée", détaille la Préfecture dans un courrier adressé aux maires. A Boulogne sur Mer par exemple, l'ancien ministre des Transports et maire de la ville Frédéric Cuvillier a prévu d'installer un écran géant pour l'ouverture de la compétition le 10 juin. Les Boulonnais pourront donc bien encourager les Bleus face à la Roumanie, mais dans un espace clos, celui de la salle de sport du Chemin-Vert.