OM-PSG : "Avec cette ambiance, on peut rivaliser avec n'importe qui", estime Rami

  • A
  • A
OM-PSG : "Avec cette ambiance, on peut rivaliser avec n'importe qui", estime Rami
@ AFP
Partagez sur :

Le défenseur de l'OM Adil Rami a salué la ferveur des supporters marseillais, après le match contre le PSG soldé par un nul (2-2), au Vélodrome, dimanche soir.

Le défenseur marseillais Adil Rami a estimé qu'il n'avait "rien manqué", lors du face à face OM-PSG, au Vélodrome, qui s'est soldé par un match nul au Vélodrome dimanche soir (2-2)."Ça fait chier car avant le match on s'est dit qu'on allait se battre, qu'on allait jouer avec le cœur, ce qu'on a fait", estime le joueur au micro de Canal+.

"Notre douzième homme, il fait mal". "On savait que ça allait être compliqué, mais vu la physionomie du match on peut être super déçus, on a su prouver que si on était compact, avec cette mentalité-là, on pouvait être en haut du classement. Ça fait chier quand on est défenseur de prendre un but comme ça sur coup-franc en sachant que Cavani est un joueur capable de se créer beaucoup d'occasions. Sur tout le match, il n'a pas fait grand chose et là il la met dedans, félicitations à lui. On est l'Olympique de Marseille, et aujourd'hui peu importe qui est en face de nous, avec cette ambiance on peut rivaliser avec n'importe qui parce que notre douzième homme, il fait mal."

"Il y a des matches difficiles", estime Cavani. De son côté, l'attaquant parisien, Edinson Cavani, auteur du but égalisateur, a concédé qu'il était "difficile" de jouer au Vélodrome, en raison de "la bonne ambiance". "C'est un but important vu comment le match s'est passé [...] alors c'est bien, mais il reste encore beaucoup à faire", poursuit-il. "C'est un point important. Il faut continuer, il y a beaucoup de choses à poursuivre, le chemin est long et il faut continuer à travailler. Le football c'est comme ça, il y a des matches difficiles, mais il faut tout donner".