Novak Djokovic reprend le trône de numéro 1 mondial à Rafael Nadal

  • A
  • A
Novak Djokovic reprend le trône de numéro 1 mondial à Rafael Nadal
Revoilà "Djoko" sur le toit du tennis à la place de l'Espagnol Rafael Nadal, numéro 2.@ MATTHEW STOCKMAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Malgré sa défaite en finale du Masters de Paris face à Karen Khachanov, Novak Djokovic a officiellement détrôné lundi Rafael Nadal du siège de numéro 1 mondial du tennis.

Novak Djokovic, revenu à son meilleur niveau depuis cet été, a officiellement détrôné lundi Rafael Nadal du siège de numéro 1 mondial du tennis, malgré sa défaite en finale du Masters de Paris face à Karen Khachanov. Cela faisait exactement deux ans, depuis début novembre 2016, que le Serbe n'avait plus atteint le sommet du classement ATP.

Vingt-deux victoire d'affilée. Après vingt-deux victoires d'affilée, un Grand Chelem (US Open), deux Masters 1000 (Cincinnati, Shanghaï) et enfin, donc, cette finale à Paris perdue dimanche, revoilà "Djoko" sur le toit du tennis à la place de l'Espagnol, numéro 2, tandis que le Suisse Roger Federer reste 3ème.

Karen Khachanov grimpe dans le classement. La progression la plus notable du classement ATP, publié chaque lundi, est évidemment celle du Russe Karen Khachanov, 22 ans, vainqueur surprise à Paris, son premier Masters 1000. Parti au début de l'année aux alentours de la 50ème place mondiale, 18ème au début de la semaine dernière, le voilà 11ème, au pied du top 10, après avoir gagné sept places. Et le Russe, comparé à son compatriote et ancien numéro 1 mondial Marat Safin, n'est plus qu'à quelque 300 points du 10ème, l'Américain John Isner... 

Belle chute pour Filip Krajinovic. Peu de mouvement dans le reste du top 20, mis à part le dévissage du Bulgare Grigor Dimitrov, qui perd neuf places et se retrouve 19ème après avoir été éliminé au deuxième tour à Paris.
La chute la plus notable est toutefois celle d'un autre Serbe, Filip Krajinovic. Finaliste l'an dernier à Paris, il a été la première victime de Karen Khachanov la semaine dernière, dès leur entrée en lice. Résultat: une dégringolade de 59 places pour se retrouver 93ème mondial.

Gasquet, premier des tricolores. Côté français, l'aventure s'est arrêtée, au mieux, au deuxième tour. Richard Gasquet, éliminé à ce stade par l'ancien tenant du titre Jack Sock, reste le numéro 1 tricolore et grappille deux places en 26ème position mondiale. Seuls Gilles Simon (30ème, +1) et Adrian Mannarino (44e, +2) ont pu également passer le premier tour. Antoine Hoang, lui, n'était pas à Paris mais au tournoi challenger d'Eckental, en Allemagne, qu'il a remporté le jour de ses 23 ans, ce qui lui permet de bondir de 35 places au 143ème rang, le meilleur classement de sa carrière.