NBA : Golden State sombre à Oklahoma City

  • A
  • A
NBA : Golden State sombre à Oklahoma City
Stephen Curry et les Warriors ont subi un cinglant revers, dimanche soir, à Oklahoma City.@ RONALD MARTINEZ / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Oklahoma City a infligé dimanche au champion NBA en titre et grand favori Golden State une cinglante et inquiétante défaite (133-105).

Le champion NBA en titre et grand favori Golden State a été humilié dans la salle d'Oklahoma City lors du match n°3 de la finale de conférence Ouest des play-offs NBA 133 à 105, dimanche.

Un match à sens unique. Oklahoma City mène désormais deux victoires à une dans ce duel qui se dispute au meilleur des sept matches et peut faire un grand pas vers la finale NBA s'il remporte le match n°4, mardi, de nouveau dans sa salle. Golden State n'a jamais inquiété le Thunder dans ce match à sens unique : rapidement relégués à dix points, les Warriors ont complètement perdu les pédales dans les 2ème et 3ème quart-temps face à l'agressivité des intérieurs d'OKC emmenés par Serge Ibaka et à la précision du duo Kevin Durant/Russell Westbrook.

Dépassés par les événements ? Plus inquiétant, à l'exception de Curry (24 pts, 7 sur 17 aux tirs), les joueurs de Steve Kerr ont semblé dépassé par les événements et incapables de trouver la réponse au défi physique d'OKC : Klay Thompson a ainsi fini la rencontre avec 18 points tandis que le banc, atout-maître des Warriors, n'a apporté que 48 points au total. À la pause, les Warriors comptaient déjà 25 points de retard (72-47), du jamais-vu cette saison pour la franchise d'Oakland qui a remporté 73 de ses 82 matches de saison régulière, nouveau record NBA. Mais le Thunder n'a pas relâché sa pression et a enfoncé le clou en 3ème période où son avance a frôlé les 40 points (107-68).

Toronto ou Cleveland en finale. Durant et Westbrook, qui ont marqué respectivement 33 et 30 points, ont pu suivre la dernière période depuis le banc des remplaçants. Le vainqueur de la finale de la conférence Ouest sera opposé à partir du 2 juin prochain soit à Cleveland, soit à Toronto : les Cavaliers de LeBron James mènent deux victoires à une face à la franchise canadienne, mais les Raptors peuvent revenir à leur hauteur lundi s'ils remportent le match n°4 devant leur public.