NBA : Golden State à l'arraché, San Antonio revigoré

  • A
  • A
NBA : Golden State à l'arraché, San Antonio revigoré
Kevin Durant a réveillé Golden State.@ Gregory Shamus / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Les Warriors se sont fait (très) peur contre les Raptors tandis que les Spurs ont gagné tranquillement, même avec un petit Tony Parker.

Golden State a mené de 27 points face à Toronto avant de s'effondrer après la pause et d'arracher in extremis la victoire (127-125) samedi, tandis que San Antonio, revigoré par le retour de Kawhi Leonard, a surclassé Denver (112-80).

81 points puis le vide. Les Warriors ont montré deux visages contre les Raptors : ils ont d'abord humilié leurs adversaires canadiens en leur marquant 81 points lors des deux premières périodes, puis ils ont complètement perdu pied. Les champions NBA en titre qui comptaient 27 points d'avance à la pause, sont passés tout près d'une retentissante humiliation. A quatre minutes de la sirène, Toronto, porté par DeMar DeRozan (42 pts), ne comptait qu'un point de retard. Mais Stephen Curry (24 pts) qui avait manqué les deux précédents matches à cause d'une cheville douloureuse, et surtout Kevin Durant (25 pts) ont relancé tant bien que mal leur équipe qui a signé sa 12e victoire de suite en déplacement, sa 35e de la saison.

Merci Kawhi. De son côté, San Antonio a effacé sa piteuse prestation contre les Lakers jeudi (défaite 93-81) en menant de bout en bout face à Denver. Le retour de Kawhi Leonard, qui avait manqué les trois précédents matches en raison d'une blessure à une épaule, y est pour beaucoup. Il a inscrit 19 points et a bien été épaulé par David Bertans (18 pts), tandis que Tony Parker, qui avait manqué deux matches la semaine dernière, a été limité à cinq points et cinq passes décisives en 19 minutes.

Du mieux pour les Lakers. Les Lakers, eux, ont enchaîné une quatrième victoire consécutive en s'imposant après prolongation sur le parquet des Dallas Mavericks 107 à 101. Après avoir enchaîné neuf défaites de suite, l'une des pires séries de leur histoire, les Lakers traversent leur meilleure passe de la saison. Ils ont tour à tour battu devant leur public Atlanta (132-113), Sacramento (99-86), San Antonio (93-81) et se sont imposés à Dallas sous l'impulsion de Julius Randle, auteur d'un "double double" avec 23 points et 15 rebonds. En prolongation, Randle et surtout Jordan Clarkson (19 points, dont 11 après la pause), ont offert une 15ème victoire en 42 matches à leur équipe, 12ème de la conférence Ouest.

Les résultats de la nuit de samedi : 

San Antonio - Denver 112 - 80
Toronto - Golden State 125 - 127
Chicago - Detroit 107 - 105
Washington - Brooklyn 119 - 113 a.p.
Charlotte - Oklahoma City 91 - 101
Dallas - LA Lakers 101 - 107 a.p.
LA Clippers - Sacramento 126 - 105