NBA : en pleine tourmente, les Lakers se séparent de leur entraîneur

  • A
  • A
NBA : en pleine tourmente, les Lakers se séparent de leur entraîneur
Avant d'être l'entraîneur du club, Byron Scott a porté le maillot des Lakers entre 1983 et 1993.@ HARRY HOW / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Byron Scott n'est plus l'entraîneur des Los Angeles Lakers. Le club, plombé par des résultats plus que décevants depuis deux saisons, n'a pas souhaité renouveler son contrat.

Les Los Angeles Lakers se sont séparés dimanche de Byron Scott, leur entraîneur depuis juillet 2014, à l'issue de la pire saison régulière de leur histoire

Merci, au revoir. "Les Lakers ont décidé de ne pas activer l'option pour la saison 2016-17 figurant dans le contrat de Byron Scott", ont-ils expliqué dans un bref communiqué. "Nous souhaitons remercier Byron pour son travail acharné, pour son implication et pour sa loyauté lors des deux dernières saisons, mais nous pensons qu'il est dans le meilleur intérêt de cette équipe de procéder à un changement maintenant", a ajouté le manageur général des Lakers Mitch Kupchak. "Le processus de recrutement d'un nouvel entraîneur va commencer immédiatement", conclut le communiqué.

Une saison calamiteuse. L'information révélée par la presse américaine plus tôt n'est pas une surprise : sous la direction de Scott, les Lakers ont réalisé les deux pires saisons de leur histoire. La franchise californienne n'a remporté que 38 victoires en 164 matches, dont 17 seulement cette saison. La saison 2015-16 était il est vrai particulière pour la deuxième franchise la plus titrée de l'histoire de la NBA, puisque sa star Kobe Bryant a fait ses adieux après vingt saisons. Les Lakers n'ont pas participé aux play-offs lors des trois dernières saisons.

Qui pour remplacer Scott ? En tardant à prendre sa décision, onze jours après la fin de la saison régulière 2015-16, la direction des Lakers a laissé passer plusieurs profils qui auraient pu l'intéresser, comme Tom Thibodeau et Scott Brooks, recrutés respectivement par Minnesota et Washington. Les Lakers songeraient à Luke Walton, l'un de leurs anciens joueurs qui est le bras droit de Steve Kerr à Golden State, champion NBA en titre. L'Italien Ettore Messina, l'un des plus beaux palmarès du basket européen qui fait partie de l'encadrement des San Antonio Spurs, serait également sur leurs tablettes, tout comme Jeff van Gundy, ancien entraîneur des New York Knicks et des Houston Rockets.

Un défi à relever. Le nouvel entraîneur des Lakers, le cinquième depuis le départ de Phil Jackson en 2011, aura une tâche compliquée avec quelques jeunes joueurs de talent comme D'Angelo Russell, Jordan Clarkson et Julius Randle, mais manquant singulièrement d'expérience et de maturité. Les Lakers, l'une des équipes les plus prospères de NBA, disposeront de plus de 60 millions de dollars lors de l'ouverture du marché des transferts en juillet pour convaincre un ou deux joueurs de renom de se lancer dans un long processus de reconstruction.