Natation : Mack Horton se fait retirer un grain de beauté sur les conseils d'un fan

  • A
  • A
Natation : Mack Horton se fait retirer un grain de beauté sur les conseils d'un fan
Horton compte bien participer au championnat d'Australie en petit bassin début novembre.@ FRANÇOIS-XAVIER MARIT / AFP
Partagez sur :

Le champion olympique australien sera de retour dans les bassins dès mardi.

Le médaillé d'or olympique australien de natation Mack Horton espère reprendre l'entraînement cette semaine après s'être fait retirer un grain de beauté suspect grâce à la présence d'esprit… d'un fan inquiet.

Horton, vainqueur à Rio du 400 m nage libre, avait pris conscience des risques potentiels de cancer de la peau qu'il encourait grâce à un fan. Celui-ci avait alerté par mail le médecin de l'équipe australienne de natation après avoir vu le grain de beauté en question sur la poitrine du nageur à la télévision. Horton a publié une photographie vendredi sur les réseaux sociaux, qui le montre avec un pansement sur la poitrine. Il a remercié son fan anonyme pour sa "très bonne décision".

Shout out to the person that emailed the swim team doctor and told me to get my mole checked out. Good call. Very good call.

Une photo publiée par uoʇɹoɥ ʞɔɐɯ (@mackhorton) le

Dix points de suture. Le nageur explique qu'il a reçu dix points de suture mais qu'il a l'intention de retourner dans les bassins dès mardi. "C'est un peu moins dramatique que ce que certains ont raconté", a-t-il reconnu au journal The Australian de lundi. "Mais (le grain de beauté) devait être ôté, car cela aurait pu devenir quelque chose, c'est un rappel bienvenu qu'il faut se faire surveiller la peau." "J'avais remarqué qu'il changeait d'aspect mais je n'avais rien fait. Ce type qui a parlé au médecin m'a fait penser qu'il fallait que je le fasse vérifier", a-t-il poursuivi.

Beaucoup de mélanomes malins en Australie. D'après The Australian, Horton a toujours l'intention de participer au championnat d'Australie en petit bassin à Brisbane, début novembre. L'Australie a l'un des taux de mélanomes les plus élevés au monde. Les habitants sont exposés au soleil pendant de longues périodes et l'île-continent est parfois décrite comme le "pays des coups de soleil". Plus de 1.500 personnes meurent chaque année des suites d'un cancer de la peau.