Enquête après une photo de "quenelles" à Oradour

  • A
  • A
Enquête après une photo de "quenelles" à Oradour
Une enquête a été ouverte après que deux hommes aient fait une "quenelle" à Oradour-sur-Glane, village martyr.@ REUTERS
Partagez sur :

La photo de deux hommes faisant des "quenelles" dans les ruines du village martyr a été publiée sur le site de Dieudonné. 

Un symbole de la barbarie nazie. Une enquête judiciaire a été ouverte jeudi après la découverte, sur le site internet de Dieudonné, de la photo de deux hommes faisant des "quenelles" dans les ruines du village martyr d'Oradour-sur-Glane, en Haute-Vienne, symbole de la barbarie nazie en France.

L'enquête. Le Procureur de la République à Limoges, Michel Garrandaux, a indiqué avoir confié cette enquête à la gendarmerie de Saint-Junien, près d'Oradour, le 4 février. L'enquête va, dans un premier temps, s'attacher à identifier les personnes figurant sur la photo, a-t-il ajouté, ne souhaitant pas s'exprimer sur d'éventuelles poursuites, ni sur la qualification des faits.

Le cliché, dont la date est inconnue montre deux jeunes hommes, visages découverts, effectuant chacun ce geste controversé, considéré comme antisémite, dans les ruines de l'église où, le 10 juin 1944, des soldats de la Panzerdivision SS Das Reich ont massacré 450 femmes et enfants, tuant au total 642 personnes. Il s'agit du pire massacre perpétré en France par les troupes hitlériennes. En septembre, les chefs d'Etat allemand et français, Joachim Gauck et François Hollande, s'étaient rendus à Oradour. Lors de cette visite historique, les deux hommes s'étaient recueillis dans l'église, à l'endroit même où ce cliché a été pris.

"Colère" des survivants. Robert Hébras, 88 ans, l'un des derniers survivants du massacre, s'est dit "écoeuré" et en "colère"."C'est indigne, c'est ignoble, il n'y a pas de mot". Selon lui, les personnes figurant sur la photo "ne pouvaient pas ignorer où elles se trouvaient": "Quand on va à Oradour, on sait pourquoi, enfin, ça n'est pas Disneyland !", a tempêté l'octogénaire, visiblement très ému.

sur le même sujet, sujet,

VIDÉO - Oradour-Sur-Glane ressurgit du passé

JUSTICE - Hébras, survivant d'Oradour, blanchi

HISTORIQUE - Gauck et Hollande main dans la main à Oradour