Tsonga, la défaite qui coûte cher

  • A
  • A
Tsonga, la défaite qui coûte cher
@ REUTERS
Partagez sur :

US OPEN - Le Français a été éliminé dès le deuxième tour. Ça passe pour Simon et Chardy.

"Je ne suis pas une machine". Jo-Wilfried Tsonga était méconnaissable sur le court, jeudi à Flushing Meadows. Incapable d'entrer dans son match, le 6e joueur mondial s'est fait surprendre par le Slovaque Martin Klizan. Le 52e joueur a joué tous les coups à fond pour finalement s'imposer en quatre manches (4-6, 6-1, 1-6, 3-6). Énorme désillusion pour le Manceau qui avait au moins atteint le troisième tour de tous les Grand Chelem depuis 2007 (18 tournois consécutifs). "Je ne suis pas une machine", a expliqué le Français après sa rencontre. "Il ne faut pas chercher midi à quatorze heures, il a bien joué et pas moi".

Klizan, une valeur montante. Pour le Slovaque, c'est l'exact contraire. Lui qui n'avait jamais atteint le troisième tour d'un des quatre tournois majeurs a réalisé une très belle perf'. Mais ce joueur n'est pas une totale surprise pour le circuit. A Roland-Garros en mai dernier, il avait déjà donné du fil à retordre à Nicolas Mahut au deuxième tour.

Tsonga tombe au deuxième tour (à partir d'1'30) :



Une défaite qui va lui coûter cher. Ce revers pourrait lui coûter très cher. Quart de finaliste la saison passée à New-York, le Français va perdre de nombreux points au classement ATP. Et si Tomas Berdych, ou Juan Martin Del Potro, toujours en course, venaient à faire un beau parcours, il pourrait même perdre sa 6e place mondiale...

Simon

Simon tient mais pour combien de temps ? Depuis le début du tournoi, le Niçois traîne une douleur à l'épaule droite qui l'empêche de servir fort. Du coup, il se bat avec les moyens du bord et ne dépasse jamais les 150 km/h sur ses premières balles. Jeudi, il s'est hissé au troisième tour en battant le 182e mondial, Jimmy Wang (6-4, 4-6, 6-4, 6-4). Mais il craint déjà le prochain tour contre le gros serveur, Mardy Fish : "là, j'ai peur de prendre une grosse rouste".

Chardy passe, Mathieu casse. Confirmant son bel été, Jérémy Chardy s'est qualifié pour le troisième tour de l'US Open en éliminant l'Australien Matthew Ebden. Une victoire très solide en trois sets (6-4, 6-2, 6-2) qui laisse augurer de belles choses pour le prochain tour où il rencontrera... le Slovaque Martin Klizan. En revanche, c'est fini pour Paul-Henri Mathieu qui s'est logiquement incliné contre le Canadien Milos Raonic (7-5, 6-4, 7-6[4]).

Federer

Federer en contrôle. Échauffement n°2 jeudi sur le court central de Flushing Meadows pour le Suisse. Nouvelle victime : l'Allemand Bjorn Phau balayé en trois manches (6-2, 6-3, 6-2). "Rogeur" règle son jeu, garde le contrôle et avance pas à pas dans le tableau. Rien à signaler.

Les principaux résultats :

HOMMES

Roger Federer (SUI/n°1) bat Bjorn Phau (GER) 6-2, 6-3, 6-2
Martin Klizan (SVK) bat Jo-Wilfried Tsonga (FRA/n°5) 6-4, 1-6, 6-1, 6-3
Jérémy Chardy (FRA/n°32) bat Matthew Ebden (AUS) 6-4, 6-2, 6-2
Milos Raonic (CAN/N.15) bat Paul-Henri Mathieu (FRA) 7-5, 6-4, 7-6[4]
Gilles Simon (FRA/n°16) bat Jimmy Wang (TPE) 6-4, 4-6, 6-4, 6-4

FEMMES

Serena Williams (USA/n°4) bat Maria Jose Martinez Sanchez (ESP) 6-2, 6-4
Angelique Kerber (GER/n°6) bat Venus Williams (USA) 6-2, 5-7, 7-5