Super Bowl : les Giants triomphent

  • A
  • A
Super Bowl : les Giants triomphent
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT US - L'équipe new-yorkaise a de nouveau battu les Patriots devant 70.000 spectateurs.

Le duel entre les deux quarterbacks vedettes Eli Manning et Tom Brady a de nouveau tourné en faveur du premier. Manning a conduit son équipe des Giants au titre, le quatrième de son histoire et surtout le second en cinq éditions après 2008. Et une nouvelle fois, ce sont les New England Patriots qui en ont fait les frais, s'inclinant de quatre points (21-17).

Ahmad Bradshaw a inscrit sur une course de six yards le touchdown qui a permis aux Giants de mener à 57 secondes de la fin du match. En 2008, le touchdown assassin pour les "Pats" était venu des airs à 35 secondes de la fin pour une défaite de trois points (17-14).

Les Patriots tout près de la victoire

Devant près de 70.000 spectateurs dans le stade couvert de la capitale de l'Indiana, New York a pris l'initiative en premier et a dominé New England dans le premier quart temps de la rencontre (9-0). Mais un touchdown juste avant la mi-temps et un autre peu après la pause relançaient la machine pour les Patriots, nullement déconcentrés par le show de Madonna à la mi-temps. New York a ensuite répondu avec deux field goals (coups de pied) pour ramener le score à 17-15 à l'entame du dernier quart temps, avant que Bradshaw réussisse à entrer dans l'en-but des Patriots à la dernière minute.

Manning élu MVP

manning, superbowl

© REUTERS

Brady, qui jouait son cinquième Super Bowl et visait une quatrième victoire pour égaler un record co-détenu par son idole de jeunesse, Joe Montana, a alors essayé de remonter le terrain avec des longues passes mais en vain, sa dernière passe étant déviée dans l'en-but par la défense de New York.

Eli Manning ne s'est pas contenté de la victoire. Le quarterback new-yorkais a reçu le trophée de meilleur joueur (MVP) de la rencontre. Il avait déjà reçu cette honorable distinction en 2008. Il compte maintenant une bague de champion de plus que son grand frère Peyton, quarterback victorieux du Superbowl en 2007 avec les Colts d'Indianapolis.