Rezaï part et crée la polémique

  • A
  • A
Rezaï part et crée la polémique
@ REUTERS
Partagez sur :

TENNIS - Non retenue en Fed Cup, la Française a quitté ses partenaires, samedi à Bratislava.

La France aurait préféré se passer de cet incident avant son match de Fed Cup contre la Slovaquie. Vexée de ne pas avoir été retenue comme titulaire dans l'équipe, la Française Aravane Rezaï aurait décidé de claquer la porte et de rentrer en France, samedi.

Vendredi soir déjà, elle avait hésité à quitter ses partenaires. Mais elle avait fini par se raviser. Trop tard. Son caprice a été moyennement apprécié par les autres joueuses de l'équipe de France. Samedi matin, elle a donc décidé de plier bagage et de rentrer à Paris.

"On m'a demandé de partir"

Dans une interview qu'elle a accordée à L'Equipe, Aravane Rezaï explique qu'on lui aurait un peu forcé la main pour prendre un telle décision. "Vendredi soir, on m'a demandé de partir dans des termes très durs, donc je pars car je n'ai pas le choix", a raconté la joueuse. "Je respecte les joueuses. Mon objectif n'est pas de gêner les filles. Je ne cherche pas les problèmes et j'ai compris que c'était pour le bien de l'équipe de France".

Les conséquences pourraient être très lourdes pour la Française. Ce mauvais comportement n'aurait pas trop plu à la direction du tournoi de Paris-Coubertin qui a décidé de lui retirer l'invitation accordée le matin même. Elle ne disputera donc pas ce tournoi la semaine prochaine. Une mauvaise nouvelle pour une joueuse qui pointe aujourd'hui au 123e rang mondial.

Samedi matin, elle a confié au journal L'Equipe être dans un "état psychologique très difficile". Elle souhaite malgré tout que cette nouvelle péripétie lui serve de "réveil et de sonnette d'alarme pour mettre les bouchées doubles" dans les prochains mois. Pas sûr pour autant que cette polémique soit oubliée aussi rapidement...