Quel porte-drapeau français à Sotchi ?

  • A
  • A
Quel porte-drapeau français à Sotchi ?
@ REUTERS
Partagez sur :

LEADER - Les favoris seraient Jason Lamy-Chappuis, Ophélie David et Brian Joubert.

L'info. Selon les dernières informations, les favoris pour jouer le rôle de porte-drapeau lors de la cérémonie d'ouverture des JO d'hiver de Sotchi seraient deux garçons et une fille : Jason Lamy-Chappuis (combiné nordique), Ophélie David (skicross) et Brian Joubert (patinage artistique). Le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) doit prendre sa décision lundi.

Brian-Joubert

Trois candidats, quatre votants. L'identité des candidats est officiellement gardée secrète... même si de nombreuses fuites ne laissent désormais plus beaucoup de place au doute quant aux favoris. Du côté des votants, ils sont quatre, qui eux sont parfaitement connus : Denis Masseglia et Jean-Luc Rougé, président et vice-président du CNOSF, Isabelle Severino, co-présidente de la commission des athlètes de haut niveau, et Luc Tardif, chef de mission à Sotchi. Ils ont jusqu'à lundi matin pour voter.

Lamy-Chappuis en pôle position. "On leur avait demandé de recenser les candidats potentiels selon trois critères", explique Denis Masseglia : avoir été olympien, avoir un palmarès international incontestable, ce qui ne veut pas forcément dire être médaillé olympique, et recueillir suffisamment d'adhésion de la part des autres athlètes. Une dizaine de noms était sortie de cette réflexion, que l'on a ramenés à trois".

Décision lundi à 13h30. C'est le directeur général du CNOSF Stéphane Goudeau qui les recueillera et transmettra le nom de l'élu(e) au président qui l'annoncera vers 13h30. C'est donc le champion olympique de combiné nordique, Jason Lamy-Chappuis, qui fait figure de grand favori. La dernière fois qu'un spécialiste de cette discipline avait porté le drapeau tricolore remonte à 1992, avec Fabrice Guy, à Albertville.

----------------------------------------------------------------------------

>>> A lire aussi sur Europe1.fr

 La flamme s'éteint, Sotchi s'énerve

POLÉMIQUE - Les JO sous l’œil de Moscou ?

• ZOOM - Les nouvelles disciplines à Sotchi