"Pronostic vital engagé" pour Michael Schumacher

  • A
  • A
"Pronostic vital engagé" pour Michael Schumacher
@ Reuters
Partagez sur :

Les médecins redoutent des séquelles pour le pilote allemand après son accident de ski.

L'INFO. Michael Schumacher se trouve toujours dans un état critique à la suite d'un accident de ski à Méribel, dimanche, dans les Alpes françaises, que révélait Europe1. L'ancien pilote skiait en hors-piste lorsqu'il a lourdement chuté. Deux pisteurs-secouristes sont immédiatement intervenus pour lui venir en aide. Il a été transféré peu après au CHU de Grenoble, en Isère. Selon le premières expertises médicales, il souffre d'un  "traumatisme crânien grave". "Pour le moment on ne peut pas de prononcer sur le devenir de Michael Schumacher", a souligné Jean-François Payen, chef du service anesthésie-réanimation du CHU de Grenoble. "On peut parler d'un pronostic vital engagé", a-t-il ajouté.

medecins-grenoble_930x620

Des lésions sérieuses. Le pilote à la retraite a été opéré une fois dimanche et souffrait d'un traumatisme crânien grave avec coma à son arrivée au CHU, après un traumatisme cérébral lors d'une chute à Méribel, où il possède un chalet. Il n'est pas prévu de procéder à une deuxième intervention chirurgicale, ont précisé les médecins. Des "lésions diffuses et sérieuses" ont été décelés sur le cerveau de l'ex-pilote, malgré le port d'un casque.

hopital-grenoble_930x620_ma

Une intervention neurochirurgicale. Dans un communiqué, publié après 22h30 dimanche soir, conjointement avec le service de presse du champion en Allemagne, l'hôpital avait indiqué qu'il "souffrait, à son arrivée, d'un traumatisme crânien grave avec coma qui avait nécessité immédiatement une intervention neurochirurgicale". Il n'est pas prévu de faire une nouvelle opération chirurgicale ont fait savoir les médecins lundi matin.

Que s'est-il passé ? Au moment de l'accident, Michael Schumacher se trouvait en compagnie de son fils, âgé de 14 ans. En séjour privé dans la station de ski de Méribel, il faisait du hors-piste lorsqu'il a lourdement chuté. Malgré son casque, sa tête a heurté une pierre. "Il est parti en hors piste, casqué. Il était 11h07, il a chuté et sa tête a heurté un rocher", a expliqué le directeur de la station, Christophe Gernigon-Lecomte.

Il a été pris en charge très rapidement. Deux pisteurs-secouristes sont immédiatement intervenus pour lui venir en aide. Ils ont rapidement été rejoints par des gendarmes du peloton de haute-montagne (PGHM) de la station voisine de Courchevel. A l'arrivée des secours, Michael Schumacher "était conscient mais un peu agité", a indiqué le directeur de la station de Méribel. "Schumi" a été évacué "en moins de dix minutes" à bord d'un hélicoptère médicalisé d'abord vers l'hôpital de Moutiers. Un peu plus d'une heure plus tard, il a été transféré au service des urgences du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Grenoble, selon la direction de cet établissement.

helicoptere-schumacher_930x

Un spécialiste venu de Paris. Un neurologue parisien, le docteur Gérard Saillant est arrivé dimanche après-midi au chevet du champion dans une voiture de la gendarmerie. L'arrivée en urgence de ce professeur, ancien chef de service orthopédique et traumatologique de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, et qui dirige aujourd'hui l'Institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM), a relancé les spéculations sur l'état de santé du champion allemand.

Des fans devant l'hôpital. Quelques uns de ses admirateurs sont venus à l'entrée des urgences de l'hôpital, coiffés de casquettes aux couleurs de Ferrari, l'ancienne écurie de l'Allemand. L'ex-pilote français Olivier Panis, qui a côtoyé "Schumi" sur les circuits de 1994 à 2004, est lui aussi venu aux nouvelles sur place. Devant les journalistes, le pilote lyonnais a fait part de son "inquiétude" sur l'état de santé de son ami.

sur le même sujet

REACTION - Le monde de la F1 soutient Michael Schumacher

L'INFO  - Michael Schumacher : que disent les médecins ?

PHOTO - Dernier Grand Prix pour "Schumi"

ZOOM - Fin de carrière pour Schumacher