Nadal, une défaite et un boycott ?

  • A
  • A
Nadal, une défaite et un boycott ?
@ REUTERS
Partagez sur :

TENNIS - Éliminé en 8es de finale à Madrid, l'Espagnol menace de boycotter le tournoi à l'avenir.

Une élimination et une menace. En s'inclinant jeudi en huitième de finale contre son compatriote Fernando Verdasco (6-3, 3-6, 7-5), Rafael Nadal a laissé entendre qu'il y "aurait un tournoi de moins dans son calendrier" en 2013, si la direction du tournoi madrilène persistait dans son choix de le faire jouer sur terre battue bleue. Un boycott inquiétant pour le Masters 1.000 de Madrid.

Djokovic le soutient

Il a reçu dans la soirée le soutien du numéro un mondial Novak Djokovic. Le Serbe, qui s'est lui qualifié pour les quarts de finale, a indiqué qu'il avait la "même" position que son rival. "J'ai essayé de préparer du mieux possible le tournoi. Je n'ai pas été assez bon pour m'adapter à ce court", a déclaré "Rafa" en signe d'impuissance.

Nadal n'arrive pas à imposer ses coups :

Si vous mettez Cincinnati sur gazon avant l'US Open, est-ce que vous pensez que les gens seront très heureux? Alors, c'est une situation similaire ici", a ajouté le numéro deux mondial en conférence de presse. Après sa victoire sur le Suisse Stanislas Wawrinka (7-6, 6-4), Djokovic s'est vu demander quelle était sa position quant à la menace de Nadal de ne pas revenir à Madrid dans de telles conditions. "La même", a-t-il déclaré.

Une "grosse différence"

"Ils disent que les courts sont exactement les mêmes qu'avec de la terre ocre, ce qui n'est pas vrai", a-t-il expliqué. "Il y a une grosse différence. Vous trébuchez, glissez tout le temps. Je pense que le vainqueur à la fin de la semaine sera celui qui ne se sera pas blessé".

"Beaucoup de joueurs tombent", a continué Djokovic. "Ça demande des efforts très intenses au niveau du jeu de jambes, surtout pour des joueurs qui glissent beaucoup comme Rafa, moi ou Gaël Monfils". Ion Tiriac, le directeur du tournoi madrilène, a obtenu cette année de l'ATP que les courts soient recouverts d'une terre battue bleue, censée offrir un confort visuel supérieur aux spectateurs.