Monfils, comment est-il revenu au top ?

  • A
  • A
Monfils, comment est-il revenu au top ?
@ REUTERS
Partagez sur :

TENNIS - Après quatre mois d'absence, Gaël Monfils a tout fait pour revenir à son meilleur niveau.

Une blessure au genou droit et un gros coup d'arrêt. Quatre mois sans le moindre match officiel (il a raté Roland-Garros, Wimbledon, les JO et l'US Open). Quatre mois à regarder les grands rendez-vous à la TV et perdre des places au classement ATP (il est passé de la 14e à la 44e place mondiale). Gaël Monfils a longtemps ruminé mais cette fois, il est de retour. Qualifié pour les demi-finales du tournoi de Metz (il jouait contre l'Allemand Philipp Kohlschreiber), le Français ne va certainement pas gagner des titres tout de suite. Il cherche avant tout à retrouver son meilleur niveau.

De la musculation et… un tour du monde

Monfils-2
Avant Metz, son dernier match remontait au 23 mai, une défaite contre l'Américain Brian Baker sur la terre battue de Nice. Quand on a l'habitude de voyager toutes les semaines et de rencontrer les meilleurs joueurs de la planète, la transition n'est pas toujours évidente. "On a beau courir et faire de la musculation, quand on joue, il y a le bras, l'épaule et tout est différent", confiait récemment "Sliderman".

Alors pour passer le temps et oublier un peu sa blessure, Gaël Monfils a changé d'air. "J'ai fait un petit tour du monde tranquillement. Je suis allé loin et à côté. Partout". Il en a également profité pour "faire le point sur lui-même". En résumé, il a troqué  ses raquettes et son agenda de joueur du Top 20 pour une vie beaucoup plus "normale". "De temps en temps, ça fait du bien. J'ai vu des choses bien plus importantes que mon sport", relativise le joueur tricolore.

Encore quelques réglages

La recette est connue pour revenir au top : un brin d'introspection et un gros travail physique. Après, la mayonnaise ne prend pas toujours. Comme lors du deuxième tour à Metz, contre un autre joueur français, Nicolas Mahut. Breaké d'entrée, Gaël Monfils a perdu beaucoup d'énergie pour revenir. En restant éloigné des terrains, les joueurs oublient aussi les inconvénients du haut niveau. Exemple dans ce même match où le Parisien s'est agacé des va-et-vient incessants du public dans les gradins. "J'ai perdu l'habitude", a-t-il expliqué au journal L'Equipe après l'avoir finalement emporté en deux manches (7-6, 7-5). "A l'entraînement, on a un petit confort sympathique. La prochaine fois, quand je reprendrai après plusieurs semaines d'absence, je ferai venir tous mes potes autour du court et je leur demanderai de faire le maximum de bruit".

Monfils-3

Le reste, les victoires et le moral, reviennent avec le temps. "La confiance revient progressivement", a confié le Français, jeudi soir à Metz. "Je ne dirais pas que c'est une confiance tennistique. Je dirais que c'est plus une confiance émotionnelle". C'est aussi ça une blessure, revenir avec le même punch en coup droit et un peu plus de maturité.