La France de Tony Parker enfin titrée

  • A
  • A
La France de Tony Parker enfin titrée
@ REUTERS
Partagez sur :

GRAAL - L'équipe de France a remporté l'Euro en battant la Lituanie en finale (80-66).

L'info. L'équipe de France de basket a remporté l'Euro en battant la Lituanie en finale (80-66), dimanche soir à Ljubljana. Après de nombreuses déceptions lors des compétitions précédentes, les Bleus le tiennent enfin ce premier titre international. Tous se sont mis à l'unisson pour offrir ce triomphe tant espéré après la demi-finale dantesque contre l'Espagne. La France aura dû attendre son 36e Championnat d'Europe - un record - pour y décrocher le Graal. Une anomalie enfin réparée.

Une belle récompense pour Parker. Ce titre est une récompense plus que méritée pour la génération de Tony Parker, lequel disputait son 7e Euro. Le meneur français, sublime en quart de finale (27 points contre la Slovénie) et en demi-finale (32 points contre l'Espagne), n'a même pas eu à forcer son talent en finale (12 points), tant ses compagnons ont été prodigieux. "Ça n'a rien à voir avec mes titres NBA avec San Antonio, rien à voir, là c'est toute la nation", a expliqué le meneur de 31 ans après le match. "Ce matin j'ai reçu tellement de messages de soutien, je n'avais pas envie de les décevoir, je suis tellement content pour tout le monde, ce titre il est pour tout le monde". Et même si le titre collectif était le plus important pour Tony Parker, il a aussi été élu meilleur joueur de l'Euro.

Parker

Un deuxième quart-temps parfait. Les Lituaniens ont fait jeu égal avec la France, le temps d'un quart-temps. Mais grâce à une adresse retrouvée à trois points de Nicolas Batum, les Bleus se sont rapidement détachés par la suite. Déjà excellent contre l'Espagne, Antoine Diot a conclu en beauté un deuxième quart-temps parfait (31-12) avec un tir au buzzer à plus de 9 mètres.



Batum

Un Batum totalement retrouvé. Trop timide pendant les phases de poules, l'ailier de Portland est monté progressivement en puissance durant cet Euro. Contre la Lituanie, Nicolas Batum, alias "Batman", n'a jamais aussi bien porté son surnom. Excellent en défense, Nicolas Batum a aussi été très précis au tir (8 sur 15 et 17 points au total). "Elle était à nous cette finale, on a trop galéré depuis 10 ans", racontait "Batman" avec sa nouvelle médaille de champion d'Europe au cou. "On a cravaché pour être à ce stade de la compétition. Elle était à nous !"

La Lituanie a manqué son match. Contrairement au match du second tour où les Lituaniens avaient battu les Bleus (76-62), les vert et jaune n'ont pas été aussi présents physiquement. Malgré un excellent Kleiza (20 points), la Lituanie n'a jamais vraiment su élever son niveau de jeu.