Dopage : Jon Drummond, l'ex-entraîneur de Tyson Gay, suspendu 8 ans

  • A
  • A
Dopage : Jon Drummond, l'ex-entraîneur de Tyson Gay, suspendu 8 ans
@ Reuters
Partagez sur :

DOPAGE - Jon Drummon a détenu, trafiqué et administré des produits dopants à un athlète sous sa responsabilité", a fait savoir l'Usada. 

Huit ans de suspension. L'ancien entraîneur du sprinteur américain Tyson Gay, Jon Drummond, a été suspendu huit ans pour dopage, a annoncé mercredi l'Agence américaine antidopage (Usada). Drummond, sacré champion olympique du relais 4x100 m en 2000, "a détenu, trafiqué et administré des produits dopants à un athlète sous sa responsabilité", a indiqué l'Usada dans son communiqué.

Drummond mis en cause par Gay. La suspension de Drummond débutera le 17 décembre et prévoit qu'il ne puisse "pas entraîner, conseiller des athlètes ou prendre part à des épreuves organisées sous l'égide de la Fédération américaine d'athlétisme", a indiqué l'Usada. Drummond, 46 ans, a été mis en cause par Gay, lui-même suspendu un an pour dopage. Le triple champion du monde 2007, deuxième performeur mondial de tous les temps sur 100 m (9.69) derrière Usain Bolt, avait fait l'objet de trois contrôles antidopage positifs à un stéroïde anabolisant en 2012 et 2013. Gay, qui a fait son retour cet été en compétition, avait écopé d'une sanction réduite à un an au lieu des deux années prévues par le Code mondiale antidopage, car il avait collaboré avec les autorités antidopage américaines.

>> LIRE AUSSI - Tyson Gay suspendu un an pour dopage

L'Usada rappelle les bases. Jon Drummond était l'entraîneur des relais américains 4x100 m lors des JO-2012 de Londres. Il est également resté dans l'histoire de l'athlétisme pour avoir refusé de quitter la piste après sa disqualification pour faux-départ en quart de finale du 100 m des Mondiaux-2003 à Paris (notre photo)."Les entraîneurs ont pour responsabilité de protéger leurs athlètes, et non de profiter d'eux, et doivent s'assurer que leurs athlètes reçoivent les soutiens, entraînements et conseils pour gagner en respecter les règlements", a rappelé le directeur général de l'Usada, Travis Tygart.