Coupe Davis : Tsonga n'a rien pu faire contre Wawrinka

  • A
  • A
Coupe Davis : Tsonga n'a rien pu faire contre Wawrinka
@ REUTERS
Partagez sur :

MAUVAIS DÉPART - Jo-Wilfried Tsonga s'est incliné face à Stanislas Wawrinka dans le premier match de la finale de la Coupe Davis. La Suisse mène 1-0. 

Trop fort, trop puissant Stanislas Wawrinka. Vendredi après-midi à Villeneuve d'Ascq dans un stade Pierre-Mauroy plein à craquer, Jo-Wilfried Tsonga n'a pas pu faire grand-chose face au n°4 mondial. Excepté un bref répit dans la deuxième manche, le n°1 Français a été presque tout le temps débordé par le Suisse pour finalement s'incliner en quatre sets (6-1, 3-6, 6-3, 6-2). La France est menée 1-0 dans cette finale de Coupe Davis et Gaël Monfils est donc déjà condamné à l'exploit face à Roger Federer dans le deuxième match. 

>> LIRE AUSSI - Nouveau record d'affluence en Coupe Davis

Une classe d'écart. C'est seulement la cinquième défaite en 21 simples de Coupe Davis de Tsonga, habituelle valeur sûre des Tricolores. Mais ce revers ne souffre aucune contestation. Apparemment pas stressé par l'événement, Stanislas Wawrinka est très bien rentré dans son match. Il n'a laissé aucun répit à son adversaire, montant très souvent au filet. Sur le reculoir en permanence, "Jo" a vu les jeux défiler, sans pouvoir réagir. 27 minutes à peine pour une première manche quasiment blanche (6-1). 





Un (bref) sursaut d'orgueil... Conscient qu'il ne pouvait continuer de la sorte, le n°1 français s'est enfin relâché, après avoir péniblement remporté le deuxième jeu du second set. Plus à l'aise sur son service, il a pris plus régulièrement l'initiative, en se portant à son tour vers l'avant. Beaucoup moins précis que d'habitude, Wawrinka a concédé cette deuxième manche (6-3). 

Simon-Gasquet

© REUTERS

... avant de sombrer. Mais après le gain de ce deuxième set, la dynamique s'est encore inversée. Moins agressif que son adversaire, Tsonga a perdu son service trop tôt dans la troisième manche pour espérer rivaliser. Le Suisse, lui, s'est appuyé sur un revers surpuissant pour faire reculer un peu plus le Français. En prenant une nouvelle fois la mise en jeu de "Jo" d'entrée de quatrième set, Wawrinka a enterré les derniers espoirs du 12e mondial. Sur une dernière volée très appliquée, il a offert le premier point à la Suisse.