Coupe Davis : Tsonga, c'est quoi le problème ?

  • A
  • A
Coupe Davis : Tsonga, c'est quoi le problème ?
@ REUTERS
Partagez sur :

ABSENT - Le n°1 français était visiblement prévu pour disputer le double, samedi.

Jusqu'à vendredi soir, la finale de la Coupe Davis entre la France et la Suisse tournait autour de l'état de santé du n°1 suisse, Roger Federer. En moins de 24 heures, les préoccupations ont changé de camp. L'homme aux 17 titres du Grand Chelem a joué son rôle dans le double remporté samedi aux côtés de Stanislas Wawrinka tandis que Jo-Wilfried Tsonga, lui, prenait place sur le banc. Pourtant, la rumeur du matin voulait que le n°1 français soit aligné aux côtés de Richard Gasquet. Les deux avaient fait la paire lors de la demi-finale remportée face à la République tchèque.

Tsonga s'entraîne avec Gasquet. Comme annoncé lors du tirage au sort, jeudi, le double français était donc constitué de Julien Benneteau et Richard Gasquet. Pas de Tsonga. "Je sais que tout le monde s'attendait à ce que 'Jo' soit sur le court vendredi", a reconnu le capitaine des Bleus, Arnaud Clément. "Mais j'ai préféré aligner Julien et Richard, qui était également une belle option."

Double de Coupe Davis (960x640)

© REUTERS

Une "belle option" qui n'avait encore jamais évolué en Coupe Davis. "Pourquoi ne pas accorder sa confiance à une équipe qui a fait des doubles de très haut niveau, qui a fait une médaille aux Jeux olympiques ?", a fait mine de s'interroger "la Clé". Mais au-delà de la rumeur qui envoyait Tsonga sur le court, il y a également les faits : le n°1 français s'est entraîné samedi matin avec Gasquet, laissant supposer qu'ils allaient disputer le double ensemble. "On a discuté hier (vendredi) sur les horaires d'entraînement, et puis Gaël voulait taper avec moi aussi", s'est mollement défendu Benneteau. Sauf que Monfils a commencé à taper la balle avec Gilles Simon, avant que Benneteau ne revienne sur le court, visiblement dans la précipitation. "Vous savez, dans une équipe, tout le monde ne prend pas son petit déjeuner en même temps. Que Julien et Richard ne s'entraînent pas ensemble, ce n'est pas très grave", a reconnu Clément, avec un sourire large jusqu'aux oreilles…

Une douleur au coude ? Et puis, il y a surtout la présence lors de cet entraînement matinal du docteur Montalvan, le médecin de la Fédération française de tennis (FFT), qui s'est entretenu avec Tsonga. Ces dernières semaines, le Manceau a souffert au niveau de l'avant-bras droit, ce qui l'avait notamment contraint à renoncer au tournoi de Shanghai. Alors, blessé ou pas Tsonga ? "Vous pensez bien que si c'était le cas, je ne vous le dirais pas", a insisté Clément en conférence de presse. "Jo a été préservé pour certains raisons, mais il n'y aura pas de problème pour lui demain (cimanche)." Ces "raisons", le président de la FFT, Jean Gachassin, les a explicitées sur l'antenne d'I-Télé : "Jo a une douleur au coude. J'espère qu'il sera remis demain (dimanche)."

Le grand bluff mis en place par les membres de l'équipe de France n'a visiblement pas atteint le boss de la FFT. Tsonga, qui n'a jamais caché son émotivité au moment de disputer de grands matches de Coupe Davis, a éclaté en sanglots lors de "La Marseillaise". A la lumière de la déclaration de Jean Gachassin et du faisceau de preuves laissant penser qu'il devait disputer le double, on peut désormais y lire la déception de ne pas disputer cette rencontre cruciale mais aussi la crainte de ne pas pouvoir disputer le simple de dimanche.

Car si l'on est désormais certain de voir Federer tenir sa place lors du premier match de la dernière journée, on est beaucoup moins sûr de l'identité de son adversaire : Tsonga, peut-être diminué, ou Gasquet, auteur d'une performance moyenne, samedi, lors du double. La Coupe Davis a semble-t-il tourné…

>> LIRE AUSSI : "Pourquoi pas des sets en 4 jeux gagnants ?"

Pourquoi les vainqueurs de la Coupe Davis reçoivent-ils un saladier ?



VIDEO - Coupe Davis : pourquoi les vainqueurs...par Europe1fr