Ce qu'on sait déjà sur le parcours du Tour 2015

  • A
  • A
Ce qu'on sait déjà sur le parcours du Tour 2015
@ REUTERS
Partagez sur :

PRÉSENTATION - Le parcours 2015 du Tour de France sera révélé lors d'une conférence de presse, mercredi.

C'est la première étape du Tour de France 2015 qui va se tenir mercredi, au Palais des Congrès. Un peu moins de neuf mois avant les premiers tours de roue, le directeur de course, Christian Prudhomme, va révéler le parcours de la 102e édition de la Grande Boucle. Entre informations déjà délivrées et rumeurs fondées, ce tracé a déjà livré quelques-uns de ses secrets.



Le grand départ aux Pays-Bas. Le Tour de France s'est habitué à partir de l'étranger. Après trois étapes en Grande-Bretagne pour commencer l'édition 2013, c'est cette fois des Pays-Bas que le Tour va s'élancer pour deux étapes. Un contre-la-montre d'un peu moins de 14 kilomètres lancera les hostilités et permettra de se rendre compte d'entrée de l'état de forme des favoris. La deuxième étape, en ligne, reliera Utrecht à Neeltje Jans, une île artificielle, ce qui devrait donner des images splendides. Enfin, la troisième étape, elle, devrait se dérouler intégralement en Belgique avec une arrivée d'envergure au Mur de Huy, juge de paix habituel de la Flèche Wallonne. Hommes forts attendus !



Deux terres de cyclisme honorées : le Nord et la Bretagne. A la sortie de la Belgique, les coureurs devraient emprunter à nouveau les routes du Nord, comme l'an dernier. L'arrivée de la 4e étape est attendue à Cambrai, avec quelques secteurs pavés pour pimenter le tout. L'an dernier, l'étape entre Ypres et Arenberg avait permis à Vincenzo Nibali, futur vainqueur, d'affirmer sa domination sur le Tour. Le tracé devrait ensuite se prolonger d'est en ouest vers la Bretagne, avec un retour au Mûr-de-Bretagne, autre arrivée difficile pour (très) costauds. En 2011, Cadel Evans avait remporté l'étape. La première partie du Tour devrait s'achever à Plumelec (avec un contre-la-montre par équipes ?) avant la première journée de repos... à Pau.

Voici ce que pourrait être la carte du Tour 2015 :



Les Pyrénées en entrée. En vertu de la règle tacite de l'alternance entre les deux grands massifs de l'Hexagone, les coureurs vont d'abord se frotter aux Pyrénées en 2015. La première arrivée au sommet devrait s'effectuer à la Pierre-Saint-Martin (de l'inédit), avant Cauterets le lendemain et le Plateau de Beille le surlendemain. Trois arrivées en altitude de suite ? On attend la confirmation. En revanche, il ne fait guère de doute qu'à la sortie des Pyrénées, les coureurs grimperont la Côte de la Croix-Neuve, vers Mende, 20 ans après le succès de Laurent Jalabert sur ces mêmes routes. Cette arrivée revient régulièrement tous les cinq ans : elle était déjà au programme en 2005 puis en 2010.

L'Alpe d'Huez de retour. L'Alpe et ses mythiques 21 virages ne seront pas restés longtemps hors du Tour. Deux ans après un double passage lors du Tour 2013, "l'Alpe", absente l'an dernier, pourrait se voir gratifiée du rôle de juge de paix de ce Tour 2015, avec une arrivée au sommet à la veille des Champs-Elysées. A moins que la décision se fasse dans le Col des Champs, que le Tour pourrait emprunter sur la route de Pra-Loup quelques jours plus tôt. Les coureurs n'ont plus franchi ce col depuis 1975, il y 40 ans. un certain Eddy Merckx y connut son dernier jour en jaune sur le Tour...



La traversée de Paris ? Cantonnée généralement aux quais puis aux Invalides, l'arrivée du Tour à Paris devrait être plus originale cette année. C'est ce que laissent entendre deux tweets lâchés par le responsable des arrivées sur le Tour de France à Amaury Sport Organisation. Un critérium de luxe dans les rues de Paris avant un sprint royal sur la plus belle avenue du monde ? On est partant.

>>  A LIRE : le travail de compilation des informations et rumeurs sur le parcours du Tour réalisé chaque année par le site Velowire.