Bartoli met un terme à sa carrière

  • A
  • A
Bartoli met un terme à sa carrière
@ Reuters
Partagez sur :

TENNIS - La n°1 française l'a annoncé mercredi juste après sa défaite au tournoi de Cincinnati.

Elle a pris tout le monde de court, y compris le monde du tennis professionnel français. Marion Bartoli, numéro un française et tenante du titre à Wimbledon, a annoncé mercredi qu'elle mettait fin à sa carrière à l'âge de 28 ans.

Bartoli

© Reuters

"C'était le dernier match de ma carrière". Après sa défaite au deuxième tour du tournoi WTA de Cincinnati contre la Roumaine Simona Halep, la Française a pénétré dans la salle de presse et a déclaré en anglais: "Je n'y arrive tout simplement plus." Essuyant ses larmes, elle a ajouté: "Ce n'est jamais facile et évidemment il n'y a pas de bon moment pour dire ce genre de choses mais c'était le dernier match de ma carrière." "Le moment est venu pour moi de prendre ma retraite et de mettre fin à ma carrière", a-t-elle poursuivi, "j'ai subi beaucoup de blessures depuis le début de l'année. Je suis le circuit depuis si longtemps, et j'ai vraiment forcé et tout donné pendant ce Wimbledon."

"J'ai le sentiment que le moment est venu pour moi de m'en aller", a-t-elle ajouté, confiant au passage : "mon corps n'arrive plus à tout supporter". Il faut dire qu'elle a, avec son père, utilisé des techniques d'entraînement pour le moins éreintantes. Ce dernier a notamment mis au point un système d'élastiques pour travailler la force et l'explosivité de sa fille, comme le montre cette vidéo :

Marion Bartoli (930x620)

© @bartoli_marion

Elle venait pourtant de triompher à Wimbledon. Marion Bartoli quitte le circuit professionnel après avoir enfin remporté en juillet son premier titre en Grand Chelem avec sa victoire en finale de Wimbledon contre l'Allemande Sabine Lisicki. Ce couronnement avait alors permis à la Française, née le 2 octobre 1984 au Puy-en-Velay, d'atteindre le septième rang mondial, classement qu'elle occupait toujours.

Après cette victoire, elle disait "avoir accompli ce dont (elle avait) rêvé depuis tant d'années". Elle exprimait aussi l'ambition de s'imposer à l'US Open, qui débute le 26 août. Un dernier challenge qu'elle ne relèvera finalement pas. "Après un set, tout mon corps me faisait mal. Tout le monde se souviendra de mon titre à Wimbledon - personne ne se souviendra de mon match joué ici", a ajouté Marion Bartoli avant de quitter la salle de conférence.