Bagarre générale dans un match de ProA

  • A
  • A
Bagarre générale dans un match de ProA
@ Capture d'écran Dailymotion
Partagez sur :

DÉRAPAGE - Le match entre Paris-Levallois et Gravelines a été interrompu après une bagarre générale.

L'info. Le match de ProA où le Paris-Levallois recevait Gravelines a été arrêté samedi soir à moins de 8 secondes de la fin en raison d'une bagarre générale. Les Parisiens menaient de huit points (86-78) mais le résultat n'a pas été homologué. La commission de discipline de la Ligue nationale de basket (LNB) doit se saisir du dossier dès lundi pour déterminer des sanctions.

Que s'est-il passé ? Lors de cette rencontre très intense, une altercation a opposé le Parisien Daniel Ewing au Nordiste Yannick Bokolo. L'accrochage a donné lieu à un attroupement et la suite a dégénéré en pugilat, d'autres joueurs s'échangeant des coups d'une rare violence. "C'est regrettable pour le basket, pour l'image que l'on se doit de montrer au public. Et c'est dommage parce que l'on maîtrisait le match", a réagi le président du Paris-Levallois, Jean-Pierre Aubry.

Une bagarre générale éclate à huit secondes du buzzer :



Les excuses des deux équipes. Les joueurs mis en cause dans cette bagarre se sont excusés dimanche sur Twitter. Le meneur de jeu de Gravelines Yannick Bokolo regrette d'avoir "réagi" aux provocations. Il a publié des excuses sur son compte Twitter.



Jacques Monclar, l'un des conseillers du club du Paris-Levallois a fait passer un message d'excuses de Daniel Ewing, à l'origine du pugilat.