Mondiaux de squash : Grégory Gaultier déclare forfait en demies

  • A
  • A
Mondiaux de squash : Grégory Gaultier déclare forfait en demies
Au Caire, Grégory Gaultier avait l'occasion de devenir le premier Français à conserver son titre de champion du monde@ MARWAN NAAMANI / AFP
Partagez sur :

Blessé à la cheville, le Français a dû abandonner ses rêves de deuxième titre mondial consécutif, jeudi au Caire.

Le "French General" ne défendra pas son titre. Victime d'une nouvelle blessure à une cheville, Grégory Gaultier a été contraint de déclarer forfait jeudi, quelques heures avant sa demi-finale mondiale au Caire.

Pas remis pour la demie. Blessé à une cheville lors du 4e jeu de son quart de finale victorieux mercredi contre l'Egyptien Tarek Momen, le N°2 mondial n'a pu récupérer à temps pour affronter un autre Égyptien, le triple champion du monde Ramy Ashour (N°10), jeudi soir sur le court vitré du complexe Wadi Degla au Caire, a annoncé le site officiel du championnat du monde.

Un doublé qui lui échappe. Vainqueur de son premier titre mondial l'an passé à Seattle, dans les Etats-Unis, après quatre défaites en finale, le Vosgien de naissance et Praguois de résidence avait atteint sa huitième finale d'un championnat du monde. Deuxième Français sacré champion du monde de squash, après Thierry Lincou en 2004, il ne sera pas le premier Tricolore à signer un doublé, et il cède donc son titre à l'Égypte, avec une finale 100% égyptienne désormais assurée, pour la cinquième fois de l'histoire.

L'Égypte en haut de la pyramide. Qualifié en finale sans combattre, Ashour, 29 ans, affrontera vendredi le vainqueur du duel entre le N°1 mondial Mohamed El Shorbagy, 25 ans, et son jeune compatriote Karim Abdel Gawad, 25 ans également, qui vient de monter pour la première fois sur le podium au classement de novembre. Une finale El Shorbagy - Ashour serait la troisième après 2012 et 2014, les deux premières s'étant à chaque fois conclues par la victoire d'Ashour, alias "The Artist". Gawad lui n'a jamais atteint une finale mondiale. Les Égyptiens, qui comptent sept joueurs dans le top 10 mondial, avaient placé six de leurs joueurs en quarts de finale et trois en demi, une performance jamais réalisée.