Mondiaux d’athlétisme : Bolt en or sur 200m !

  • A
  • A
Mondiaux d’athlétisme : Bolt en or sur 200m !
Partagez sur :

Le sprinteur jamaïcain, déjà couronné en début de semaine sur 100m, s’est imposé sur sa distance préférée, en 19'55, devant Justin Gatlin. Il remporte son 10e titre mondial.

Usain Bolt est définitivement le roi du sprint ! Après sa victoire lundi sur 100m, le Jamaïcain a remis ça jeudi sur sa distance fétiche, le 200m, en 19'55. Son dernier demi-tour de piste avant Pékin avait certes été très poussif (20’29 à New York mi-juin), mais "la foudre" avait signé un 19’95 tout en relâchement mercredi en demi-finales. Suffisant pour reprendre confiance avant ce nouveau duel tant attendu face à Justin Gatlin, son meilleur ennemi, qui a fini deuxième en 19'74. Le bronze est pour le Sud-Africain Anaso Jobodwana (19'87) qui signe là le record d'Afrique du Sud sur la distance.

Un finish impressionnant. Le Jamaïcain, sextuple champion olympique de sprint, a cette fois-ci gagné sans la moindre contestation, en prenant ses aises dans les 50 derniers mètres. Au sortir d'une courbe supersonique, les deux hommes étaient encore quasiment au coude à coude pour les derniers 100 m. Mais Bolt, justement, est bien plus à l'aise sur le demi-tour de piste que sur 100 m. Lui qui a débuté sa carrière en faisant quelques 400 m, a continué à livrer son incomparable foulée tandis que Gatlin se crispait. Usain Bolt est désormais le premier athlète, tout sexe confondu, à remporter dix médailles d’or en Championnats du monde. Et une onzième pourrait même arriver avec le relais 4x100m samedi…

Leur deuxième affrontement seulement. Sur ses quatre derniers vrais 200 m, l’Américain avait été effrayant de régularité (19’68 deux fois, 19’71 et 19’57, meilleure performance mondiale de la saison aux Championnats de Etats-Unis le 28 juin). Mais face à Usain Bolt, il faut plus, toujours plus. Les deux hommes ne s’étaient jusqu’ici affrontés qu'une seule fois sur cette distance. C'était en... 2005, en finale des Mondiaux d'Helsinki. Gatlin s'était imposé en 20’04 face au tout jeune Bolt, pas encore 19 ans, qui s’était blessé dans la course, terminant bon dernier. Mais ça, c’était avant.