Mondial 2018 : l'Espagne et l'Italie tiennent leur rang

  • A
  • A
Mondial 2018 : l'Espagne et l'Italie tiennent leur rang
L'Espagne et l'Italie s'affronteront le 6 octobre prochain dans le groupe G.@ MIGUEL RIOPA / AFP
Partagez sur :

Pour son premier match de qualification pour le Mondial 2018, l'Espagne s'est offert un festival face au Liechtenstein (8-0). L'Italie, elle, a un peu plus souffert face à Israël (3-1).

Des doublés de Diego Costa, Alvaro Morata et David Silva ont permis à l'Espagne d'atomiser le Liechtenstein (8-0) lundi et de débuter par un festival sa campagne de qualification pour le Mondial 2018, prenant la tête du groupe G (zone Europe) devant l'Italie, vainqueur d'Israël (3-1).

Costa fait taire les critiques. Revanchard après avoir été critiqué pour son manque d'efficacité, Costa a montré la voie à la Roja un doublé de la tête (10e, 66e). Et Morata, entré en jeu à sa place, l'a imité en marquant à angle fermé (82e) puis en force (83e), avant que Silva ne signe à son tour un doublé (59e, 90e+1). Les Espagnols ont également marqué sur un but tout en finesse de Sergi Roberto (55e) et un plat du pied de Vitolo sur une passe de Silva (60e). Et dire que Koke a trouvé le poteau (52e) et que Silva s'est vu refuser un but apparemment valable (90e) ! 

Choc en vue. Bref, dans le petit stade de Leon (nord-ouest de l'Espagne), la Roja du nouveau sélectionneur Julen Lopetegui a largement dominé les débats face à un modeste adversaire classé 182e au classement Fifa. Mais attention ! Pour cette nouvelle Espagne, l'opposition risque néanmoins d'être d'un tout autre niveau le 6 octobre contre l'Italie, revanche du huitième de finale de l'Euro 2016 remporté par la Nazionale en juillet (2-0). Car l'Italie du tout aussi nouveau sélectionneur Giampiero Ventura a certes souffert jeudi à Haïfa, mais elle est tout de même parvenue à prendre le meilleur sur Israël (3-1) pour lancer sur de bonnes bases son parcours en éliminatoires du Mondial 2018.

L'Italie a eu chaud. Il n'y aura qu'un seul qualifié direct dans ce groupe G qui accueille l'Espagne et l'Italie et les deux favoris savent qu'ils ne peuvent pas égarer trop de points en route. Alors quand Israël est revenu à 2-1, que Chiellini a été expulsé et que Verratti a commencé à grimacer alors que les trois changements étaient déjà effectués, l'Italie a sans doute eu un peu peur. Mais c'est finalement Ciro Immobile qui a mis fin à l'angoisse des Azzurri d'une frappe croisée du droit qui redonnait deux buts d'avance aux siens (84e).


Tous les résultats de la soirée de jeudi :

Groupe D :

Géorgie-Autriche : 1-2

Galles-Moldavie : 4-0

Serbie-Irlande : 2-2

Groupe G :

Israël-Italie : 1-3

Espagne-Liechstenstein : 8-0

Groupe I :

Finlande-Kosovo : 1-1

Ukraine-Islande : 1-1

Croatie-Turquie : 1-1