Mondial 2017 de handball : la France dompte la fougue suédoise

  • A
  • A
Mondial 2017 de handball : la France dompte la fougue suédoise
Nikola Karabatic face au mur suédois.@ DENIS CHARLET / AFP
Partagez sur :

Longtemps bousculés par de fringants suédois, les Bleus ont fait parler leur talent et leur esprit conquérant pour arracher la qualification dans le dernier carré (33-30).

L'ESSENTIEL

Un obstacle de plus de franchi sur la route vers un sacre à domicile ! Face à des Suédois emballants, les "Experts" ont su maîtriser leurs nerfs pour franchir les quarts de finale du Mondial de handball (33-30). Le gardien suédois Mikael Appelgren a longtemps frustré les attaquants français mais Daniel Narcisse et Nikola Karabatic ont fini par montrer la voie à leurs partenaires.

Le score :

France 33 - 30 Suède

60' : Les Bleus sont dans le dernier carré ! Vainqueurs de Suédois longtemps menaçants, les Bleus affronteront jeudi en demi-finales (20h45 à Paris) la Slovénie, qui a battu le Qatar (32-30). 



59' :  But de Karabatic et parade de Gérard, ça sent tout bon pour les Bleus (32-29) !

58' : Didier Dinart et Guillaume Gille posent un temps mort à deux minutes de la fin du match. Les Bleus ont deux buts d'avance (31-29) après un contre de Jim Gottfridsson.

57' : Nikola Karabatic revient après une exclusion temporaire sévère. Daniel Narcisse endosse le rôle du taulier (31-28) !

53' : Nedim Remili fait tout ! Deux tirs surpuissants et un ballon récupéré dans les mains suédoises redonnent l'avantage aux Bleus (28-26). Temps mort pour la Suède.



50' : Tout en puissance, Narcisse obtient l'exclusion temporaire de Max Darj et le jet de sept mètres transformé par Kentin Mahé (26-26).

47' : Appelgren ressort de sa boîte et les Suédois en profitent pour coller un 3-0 aux Français. Cédric Sorhaindo signe la réaction française mais Gotfridsson fait parler la foudre et redonne l'avantage à la Suède (24-25).

42' : À la conclusion ou à la passe, Nikola Karabatic fait tout, et les Bleus creusent l'écart en s'appuyant également sur une défense de fer (23-20).

39' : Mahé poursuit son sans-faute à sept mètres (6/6) pour confirmer l'avantage des Bleus (21-19).

36' : Gérard monte en pression dans le but français et Remili en profite en contre ! Le Français réalise la feinte avant de donner l'avantage aux Bleus (19-18).



34' :  Karabatic, Narcisse, Mahé… Les tauliers haussent le ton et les Bleus reviennent à égalité (17-17) !

31' : C'est reparti entre la France et la Suède (15-16).

30' : Un but d'écart à la pause. Un dernier but en pivot de Cédric Sorhaindo permet à l'équipe de France de revenir à une longueur juste avant le retour aux vestiaires. Après un bon début de match, les Bleus ont subi la loi d'Appelgren, dont les parades ont permis aux Suédois de prendre les devants dans ce quart de finale.



28' : Le temps mort pris par Didier Dinart ne suffit pas à relancer les Bleus. Nikola Karabatic sort pour deux minutes et Tollbrig fait le break (14-16).

25' : En infériorité numérique, les Suédois reviennent tout de même au score avant de prendre l'avantage sur un but de Nilsson (13-14). Appelgren est en train de prendre la mesure des attaquants français et multiplie les parades. Il en est à 50% d'arrêts ! Moins en réussite, Omeyer laisse sa place à Gérard.



20' : Le match se tend avec une succession d'exclusions temporaires. Les gardiens montent en pression et Omeyer répond à une parade monstrueuse d'Appelgren. Ekberg profite d'un nouveau succès de son gardien pour ramener la Suède à un but mais Nikola Karabatic fait parler la puissance de son bras droit en retour (12-10).

15' : Premier temps mort pour les Suédois, qui s'accrochent dans un début de match à très haute intensité. Ils vont devoir composer avec la blessure de Lagergren, qui était très bien entré dans son match.

13' : Kentin Mahé, impeccable à sept mètres, et Ludovic Fabregas, qui s'arrache dans la défense suédoise, préservent l'avance de deux buts des Bleus (9-7). Quelle entame de match pour le Catalan (4/4 au tir) !



8' : Toujours impeccable, Ludovic Fabregas signe déjà son troisième but du match. Kentin Mahé profite d'une parade d'Omeyer pour partir en contre et les Bleus font le premier break : 6-4.

5' : Kentin Mahé écope de la première exclusion temporaire de la rencontre mais Ekberg n'en profite pas pour donner l'avantage aux Suédois. Il subit son premier échec de la compétition sur un jet de sept mètres (12/12 jusqu'à présent). De l'autre côté, Nielsen sort également pour deux minutes et Valentin Porte trouve la faille (3-2).

3' : Kentin Mahé est le premier joueur à trouver l'ouverture dans un début de match fermé. Il est rapidement suivi par Ludovic Fabregas mais les Suédois collent au score (2-2).

19 heures : C'est parti ! Les Bleus donnent le coup d'envoi de ce quart de finale.

18h56 : Les hymnes retentissent dans l'enceinte du stade Pierre-Mauroy à quelques instants du coup d'envoi, en commençant par celui de la Suède.



18h50 : Après l'élimination du Danemark, champion olympique l'été dernier, et de l'Allemagne, vainqueur du dernier Euro il y a un an, les "Experts" sont plus que jamais favoris de ce Mondial à domicile. Mais la route jusqu'au sacre reste encombrée. La Suède n'est pas la première venue tandis que Croates et Espagnols s'affrontent dans un vrai choc de prétendants au titre ce soir à 20h45.

18h40 : Remplaçant brillant de Luka Karabatic, Ludovic Fabregas est une nouvelle fois titulaire pour ce quart de finale.



18h35 : Les Norvégiens sont les premiers qualifiés pour les demi-finales de la compétition. Sagosen et sa bande viennent de dominer la Hongrie (31-28) pour une qualification historique : jamais la Norvège ne s'était invitée dans le dernier carré d'un Mondial de handball. Elle affrontera le vainqueur du choc entre l'Espagne et la Croatie, disputé ce soir à Montpellier (20h45).

18h30 : Bienvenue à tous pour suivre en direct le quart de finale entre la France et la Suède. Trois jours après la qualification acquise contre l'Islande, le match débutera à 19 heures dans l'enceinte du stade Pierre-Mauroy, à Villeneuve-d'Ascq. Les deux équipes sont pour l'instant à l'échauffement.