Mise à l'écart de Benzema : une "décision sage et mûrement réfléchie" pour Patrick Kanner

  • A
  • A
Mise à l'écart de Benzema : une "décision sage et mûrement réfléchie" pour Patrick Kanner
@ AFP
Partagez sur :

La mise à l'écart provisoire de Karim Benzema est "une décision sage et mûrement réfléchie" a estimé jeudi Patrick Kanner, le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports. 

Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports a estimé jeudi que la mise à l'écart provisoire de Karim Benzema par la fédération française de football (FFF) était une "décision sage et mûrement réfléchie".

"Porter le maillot bleu exige d'être exemplaire". "Je prends acte de la décision sage et mûrement réfléchie de Noël Le Graët", a déclaré Patrick Kanner. "Porter le maillot bleu exige d'être exemplaire." "Laissons la justice se prononcer sur cette situation personnelle qui ne peut en aucun cas peser sur la préparation de l'équipe de France", a-t-il poursuivi.

"Je suis partisan de la présomption d'innocence" avait indiqué Noël Le Graët. Jeudi après midi, le président de la FFF Noël Le Graët a annoncé que Karim Benzema manquerait l'Euro-2016 si sa situation judiciaire dans l'affaire de la sextape "n'évolu(ait) pas". Il y a un mois, Patrick Kanner avait déjà suggéré d'écarter des joueurs mis en examen par la justice, en référence à l'affaire Benzema.

"Cette règle n'existe pas, mais elle pourrait être mise en oeuvre par les instances. A un moment donné, cela (la mise à l'écart des joueurs mis en examen) mériterait d'être au moins réfléchi par les instances de la Ligue (LFP) et la Fédération française (FFF)", avait-il indiqué. "J'obéis toujours à mon ministre de tutelle, ceci dit je suis partisan de la présomption d'innocence dans toutes les affaires", avait rétorqué alors Noël Le Graët, avant d'ajouter: "Mathieu Valbuena a eu raison de porter plainte (...) Karim Benzema est le meilleur avant-centre français (...) J'ai confiance en les deux".