Meeting de Monaco : Vicaut face au gratin du sprint mondial

  • A
  • A
Meeting de Monaco : Vicaut face au gratin du sprint mondial
Jimmy Vicaut est très attendu, vendredi soir, lors du meeting Herculis de Monaco.@ Denis CHARLET/AFP
Partagez sur :

A FOND, A FOND, A FOND - Le nouveau recordman de France défie notamment l’Américain Justin Gatlin sur 100 m, vendredi soir, au Stade Louis-II de Monaco.

A un peu plus d'un mois des championnats du monde d’athlétisme, à Pékin, la dixième étape de la Ligue de Diamant propose vendredi soir, à Monaco, un plateau "princier" sur la distance reine, avec pas moins de cinq coureurs ayant déjà couru sous les 9"80.

Hormis la "foudre" jamaïcaine Usain Bolt, en délicatesse physique - et en méforme chronométrique cette saison -, ils sont quasiment tous là, tous les sprinteurs les plus rapides du moment. A commencer par l’Américain Justin Gatlin, trois fois 9"75 cette saison. Ajoutez ses compatriotes Tyson Gay (9"87) et Trayvon Bromell (9"84) ou encore le Trinidadien Keston Bledman (9"86), le 100 m promet d’être dantesque, avec évidemment un Français qui se mêlera à la bataille : Jimmy Vicaut.

"Un vrai test" pour le champion de France. Tout juste auréolé de son statut de recordman de France (9"86 au meeting de Saint-Denis, record d'Europe égalé), Jimmy Vicaut s’apprête à vivre un test cinq étoiles sur le tartan de la Principauté. "Il y a du beau monde et c’est sûr que Gatlin, c’est l’homme du moment", confie-t-il au micro Europe 1. "C’est vraiment un métronome, je vais essayer de faire les mêmes courses qu’aux Championnats de France (une semaine après ses 9"86 de Saint-Denis, il était devenu champion de France en 9"92 à Villeneuve-d'Ascq, ndlr) et au meeting Areva."

Pour le consultant athlétisme d’Europe 1, Jean-Claude Perrin, ce meeting Herculis de Monaco est une "possibilité de confirmer sa bonne forme dans une course difficile", et d’ajouter : "Le 100m, même si c’est une course excessivement courte, chaque foulée, chaque détail a une importance capitale. Vicaut peut améliorer le record d’Europe, surtout au contact de coureurs comme Gatlin". Jimmy Vicaut tout proche des 9"80 vendredi soir ? Pas impossible.

Vicaut Relax. Mais pas de raison de se "prendre la tête" pour Jimmy Vicaut, qui ne cherche aucune "performance chronométrique" à Monaco, même s’il avoue que sa course contre Asafa Powell au meeting Areva a été "un déclic". "Je suis plus soulagé, plus tranquille, j’ai moins de pression, je vais pouvoir faire ma course plus tranquillement. Et s’il n’y a pas de record, tant pis", insiste le jeune athlète français, 23 ans. Pas de stress donc, pour Jimmy Vicaut qui s’est affirmé comme le nouvel homme fort du sprint national et continental. Ne lui reste plus qu’à aller titiller (encore une fois) la crème du sprint mondial.