Mayweather vs. McGregor : la folle et improbable semaine a débuté

  • A
  • A
Mayweather vs. McGregor : la folle et improbable semaine a débuté
Floyd Mayweather et Conor McGregor s'affronteront samedi soir à Las Vegas.@ Mike Lawrie / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Le combat le plus improbable de l'histoire de la boxe entre la légende Floyd Mayweather et le spécialiste du MMA Conor McGregor aura lieu samedi soir à Las Vegas.

Provocations à répétition, entourages sur les dents et spectateurs déjà survoltés, Floyd Mayweather et Conor McGregor ont fait une arrivée très remarquée à Las Vegas mardi, à quatre jours de leur combat de boxe aussi attendu que controversé.

Pour Mayweather, "tout est possible". Entouré d'imposants gardes du corps et précédé par une nuée de caméras de télévision, Mayweather a rejoint le premier la capitale mondiale des casinos et du jeu, la ville où il vit à l'année. L'Américain est aussitôt apparu sur une scène dressée devant la T-Mobile Arena, la salle de 20.000 places qui accueillera un combat improbable entre l'un des meilleurs boxeurs de l'histoire et la figure de proue des arts martiaux mixtes (MMA), cette discipline où tous les coups sont permis ou presque.

En homme d'affaires avisé - il est devenu promoteur de boxe après avoir été pendant longtemps le sportif le mieux payé de la planète -, Mayweather a assuré qu'il ne se considérait pas comme le grand favori, rappelant qu'il avait 40 ans et que son dernier combat remontait à près de deux ans. "C'est ce qui fait ce combat si fascinant, tout est possible", a martelé celui qui a détenu douze titres mondiaux dans cinq catégories de poids différentes et qui est resté invaincu en 49 combats.

"Je vais l'écraser", promet McGregor. Mais "Money" (littéralement argent) est persuadé qu'il va s'imposer face à McGregor, de onze ans son cadet, et même donner une leçon à l'Irlandais qui disputera... son premier combat de boxe. "Ce combat n'ira pas au terme des douze rounds, vous pouvez parier dessus", a-t-il lancé à plusieurs milliers de spectateurs, majoritairement acquis à la cause de son adversaire. En quittant la scène, Mayweather a croisé McGregor qui n'a pas manqué de le provoquer et de l'insulter, comme il l'avait déjà fait le mois dernier lors de leur tournée de promotion en quatre étapes entre Los Angeles et Londres.

Impeccable dans son costume trois pièces, l'Irlandais a remis de l'huile sur le feu : "Ce combat n'est même pas proche d'être le plus difficile de ma carrière, je vais l'écraser", a-t-il souri, même si les observateurs et les bookmakers de Las Vegas ne lui donnent guère de chances de s'imposer. "J'ai parfaitement pris mes marques en termes de boxe et je vais prouver samedi que je suis quelqu'un de spécial", a insisté l'ancien plombier devenu multi-millionnaire. McGregor est même allé plus loin : "Cela va se décider en une ou deux reprises, je verrai durant le combat si je lui fais très mal", a-t-il assuré.

Un combat à 500 millions. Ce genre de déclarations fait partie du folklore de la boxe avant chaque combat, mais ce combat n'est pas comme les autres : à défaut de plaire aux puristes, il peut devenir le plus rémunérateur de l'histoire avec des recettes globales dépassant, selon certaines prévisions, les 500 millions de dollars. Ce combat qui attire les superlatifs est avant tout une histoire de gros sous : le contrat entre les deux boxeurs prévoit des pénalités financières considérables pour McGregor s'il devait utiliser durant le duel des coups proscrits en boxe et autorisés en MMA, comme les coups de genoux ou même les crochets visant la nuque. Mais l'Irlandais a écarté un tel scénario : "Je suis concentré et en forme comme jamais, je suis prêt".