Maxime Bossis sur l'Euro 2016 : "La pression peut vite devenir négative"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

L'ancien défenseur des Bleus Maxime Bossis, champion d'Europe en 1984, met en garde l'équipe de France face à la pression populaire. 

J-100

Plus que 100 jours avant le coup d'envoi du championnat d'Europe de football. L'équipe de France, qui évoluera à domicile, figure parmi les favoris du tournoi et aura à gérer l'attente de tout un pays. Pour Maxime Bossis, vainqueur de l'Euro 1984 en France, les hommes de Didier Deschamps devront appréhender au mieux tous ces facteurs extérieurs.

"Ça donne une pression supplémentaire qui peut vite devenir négative si on prépare mal cet Euro. Il faut essayer d'être transcendé par le soutien des supporters qui sont présents pendant les matches amicaux, les entraînements et via la télévision. Il faut bien commencer mentalement la compétition pour ensuite être sur de bons rails", a jugé l'ancien défenseur des Bleus au micro d'Europe 1. 

"Préférable de s'entraîner dans un cocon". Pour faire face à cette pression populaire, Maxime Bossis conseille à Didier Deschamps de préserver au maximum son équipe durant la préparation. "Il n'y a pas de vérité au niveau de la préparation. Certains pays ouvrent les entraînements à des centaines de supporters. Par contre, comme l'Euro a lieu en France, il serait préférable de s'entraîner dans un cocon pour éviter une préparation perturbée", a jugé l'ancien joueur du FC Nantes, actuellement consultant pour BeIN Sports.

Les Bleus ont remporté les deux dernières compétitions organisées dans l'hexagone : l'Euro 1984 et la Coupe du Monde 1998. De quoi mettre encore un peu plus la pression sur les hommes de Didier Deschamps.