Matches de tennis truqués : Murray réclame des "sanctions exemplaires"

  • A
  • A
Matches de tennis truqués : Murray réclame des "sanctions exemplaires"
Andy Murray a terminé l'année 2016 en chipant la place de n°1 mondial à Novak Djokovic. @ JOHANNES EISELE / AFP
Partagez sur :

Le n°1 mondial du tennis Andy Murray souhaite des sanctions lourdes contre les truqueurs. 

Le patron élève la voix. Le numéro un mondial Andy Murray a réclamé jeudi "des sanctions exemplaires" contre les organisateurs de matches truqués, alors qu'un scandale de corruption en Australie, impliquant quelques espoirs du tennis mondial, est sur le point d'éclater.

Un jeune Australien accusé de tricherie. La police australienne a annoncé jeudi qu'un jeune homme de 18 ans, que les médias locaux ont identifié comme Oliver Anderson, tenant du titre de l'Open d'Australie chez les juniors, avait été mis en examen. Soupçonné d'avoir truqué un match lors d'un tournoi à Victoria en octobre dernier, il comparaîtra devant un tribunal en mars. "C'est vraiment triste pour notre sport à chaque fois qu'une information de ce type éclate", a commenté Murray, à l'issue de sa victoire en quart de finale à Doha contre l'Espagnol Nicolas Almagro (44e).

"C'est d'autant plus décevant que le garçon est jeune". "En même temps, si ces personnes sont arrêtées et mises en examen, c'est plutôt une chose positive", a ajouté l'Ecossais, précisant que si les faits étaient avérés, "des sanctions exemplaires devraient être prises" contre les tricheurs. Son principal adversaire, le n°2 mondial Novak Djokovic, s'est également dit triste d'apprendre cette nouvelle. "C'est d'autant plus décevant que le garçon est jeune et vainqueur d'un Grand Chelem en junior". "Je n'arrive pas à comprendre qu'il ait pu faire ça", a-t-il souligné, avant de conclure : "tout le monde fait des erreurs".