Matches amicaux, tirage au sort, liste des 23 : les rendez-vous des Bleus jusqu'au Mondial

  • A
  • A
Matches amicaux, tirage au sort, liste des 23 : les rendez-vous des Bleus jusqu'au Mondial
La liste des 23 joueurs qui iront à la Coupe du monde devrait être révélée autour du 10 mai par le sélectionneur Didier Deschamps.@ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

AGENDA - La qualification pour la Coupe du monde en Russie acquise, les Bleus ont maintenant huit mois pour se préparer. 

Directement qualifiée pour le Mondial 2018, l'équipe de France a désormais huit mois pour se préparer. Objectif : monter en puissance jusqu'au 14 juin prochain, date de lancement de la compétition. Mais avant l'été russe, l'automne sera la saison des matches amicaux, l'hiver celle du tirage au sort, et le printemps celle de la fameuse liste des 23.

  • 16 octobre : les têtes de série connues

Lundi prochain, la Fédération internationale dévoilera le classement Fifa d'octobre, qui servira de base pour déterminer les quatre chapeaux lors du tirage au sort de la phase de groupes du Mondial. Pour les Bleus, cela devrait sans nul doute être une bonne nouvelle.

Grâce notamment à ses deux victoires en Bulgarie (1-0) et contre la Biélorussie (2-1), la France devrait compter 1.226 points et figurer à la 7ème place du classement Fifa, d'après son simulateur, ce qui leur permettra donc de faire partie du chapeau 1 pour le tirage au sort de la Coupe du monde. Un privilège qui leur évitera d'affronter en poules des équipes comme le Brésil, l'Allemagne, le Portugal, l'Argentine, la Belgique, la Pologne et la Russie (en tant que pays-hôte).

La bande de Didier Deschamps ne serait cependant pas à l'abri d'un choc contre l'Espagne, l'Angleterre ou l'Uruguay, qui devraient figurer dans le deuxième chapeau.


  • 10 et 14 novembre : l'Allemagne et le Pays de Galles au programme

En s'évitant les barrages, les Bleus vont pouvoir passer tout l'automne au chaud, contrairement à 2010 et 2014. Pendant que l'Italie jouera sa place face à la Suède, les deux Irlande ou la Grèce, la France elle, disputera deux matches amicaux, les vendredi 10 et mardi 14 novembre. C'est à cette dernière date que l'Allemagne accueillera Griezmann et consorts, à Cologne, quatre jours après un test face au Pays de Galles.

  • 1er décembre : tirage au sort des groupes

Alors que neuf tickets restent encore à distribuer pour la Russie, le casting complet des équipes qualifiées sera connu le 14 novembre prochain. Le tirage au sort qui déterminera les huit groupes s'effectuera quant à lui le 1er décembre, dans le Palais des Congrès du Kremlin de Moscou. Lors de la dernière édition, le tirage avait été plutôt avantageux pour les Tricolores, qui avaient hérité de la Suisse, de l'Équateur et du Honduras.

Pour rappel, deux nations d'une même confédération ne peuvent se retrouver dans le même groupe, hormis celles issues de l'Europe, à raison de deux par groupe maximum.

  • Fin mars : derniers matches amicaux avant la liste

Les Bleus ne se retrouveront alors qu'au mois de mars, pour deux nouveaux matches amicaux, entre le 19 et le 27 mars. Si les dates précises n'ont été pas définitivement arrêtées, il devrait s'agir des vendredi 23 et mardi 27 mars. Pour les appelés, ce sera là la toute dernière occasion de convaincre le sélectionneur.

  • Début mai : l'heure du choix

Les dates de communication des listes officielles de 23 joueurs par nation seront fixées dans une circulaire par la Fifa, mais celle de la France devrait être dévoilée autour du 10 mai. En 2014, l'annonce était intervenue le 13 mai et le 12 mai pour l'Euro 2016. Cette fois encore, Didier Deschamps devrait révéler le nom des heureux élus sur le plateau du 20H de TF1, y ajoutant une liste de 7 ou 8 réservistes afin de prévenir d'éventuels forfaits de dernière minute.

  • Fin mai - début juin : derniers réglages

Trois ultimes matches amicaux devraient enfin être prévus entre fin mai et début juin, afin d'être totalement prêt pour la Coupe du monde. Puis les Bleus pourront enfin poser leurs valises en Russie. Où exactement ? Selon Le Parisien, avant même la qualification acquise, Didier Deschamps et la FFF se sont penchés sur la question. Alors que la Fifa a proposé un catalogue de 66 sites, le staff des Bleus aurait ainsi d'ores et déjà posé une option sur le Hilton Garden Inn New Riga, un établissement quatre étoiles situé à Kostrovo, à environ 75 kilomètres de la capitale.