Masters : Novak Djokovic est-il prenable ?

  • A
  • A
Masters : Novak Djokovic est-il prenable ?
Novak Djokovic (ici à Paris-Bercy) reste sur 14 finales d'affilée. @ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

INDÉTRÔNABLE - Après avoir réalisé une incroyable saison, Novak Djokovic fait figure de grandissime favori pour le Masters, qui commence dimanche à Londres. 

La crème de la crème du tennis est réunie à Londres pour le Masters. Dans ce dernier tournoi de la saison, qui verra les huit meilleurs joueurs de l’année s’affronter à partir de dimanche, le Serbe Novak Djokovic partira avec le costume d’ultra-favori. Avant le début des premiers matches, une seule question intéresse les fans de la petite balle jaune : "Djoko" peut-il tomber ?

Une saison record. La semaine dernière, le n°1 mondial a écœuré Andy Murray en finale du Masters 1.000 de Paris-Bercy (6-2, 6-4). Avec ce nouveau succès, Novak Djokovic a encore franchi un cap et battu une pluie de records. Personne avant lui n'avait gagné quatre fois l'épreuve parisienne, ni remporté six Masters 1.000 en une seule saison. Avec dix titres, dont trois du Grand Chelem, six Masters 1.000, le Serbe est en train de réaliser à 28 ans, une des plus belles saisons de l'histoire du tennis.

Cette année a été de loin, la meilleure de ma vie

Quelques chiffres encore, pour prendre la mesure de ce qu'est en train de réussir le Serbe. A Paris-Bercy, il disputait sa 14e finale d'affilée (sur... 15 tournois joués cette saison !). Il était présent dans toutes les finales de Grand Chelem, ne s'inclinant que face au Suisse Stan Wawrinka à Roland-Garros, ainsi que dans celles des huit Masters 1.000 à son programme (il a fait l'impasse sur Madrid), repartant avec le trophée d'Indian Wells, Miami, Monte-Carlo, Rome, Shanghai et Bercy. En 2015, il a gagné 78 matches et en a perdu seulement 5, soit 94% de réussite. N'en jetez plus... 

Djokovic-640-2

Djokovic adore Londres. "Cette année a été de loin, la meilleure de ma vie, et je ne peux que souhaiter l'améliorer encore", a déclaré Novak Djokovic, lauréat du tournoi en 2008, 2012, 2013, et 2014. A Londres, il tentera de rejoindre les Américains Pete Sampras et Ivan Lendl, qui détiennent le record de victoires (cinq trophées). Le tirage au sort l’a toutefois placé dans le groupe de Roger Federer, très bon cette année. Le Serbe rencontrera le Suisse pour la 43e fois. Si chaque joueur totalise 21 succès, Djokovic a battu Federer cette année en finale de Wimbledon et de l'US Open. L’avantage psychologique sera donc du côté du Serbe.

Mais au fait, il y a de l’espoir ? Seuls deux hommes semblent en mesure de contester le nouveau sacre de Djokovic : Roger Federer et Andy Murray. Si le Suisse réalise une fantastique saison, il reste sur une défaite en huitièmes de finale à Paris-Bercy face à l’Américain John Isner (6-7, 6-3, 6-7). Quant à Andy Murray, il fera figure d’outsider n°1, et ce pour trois raisons. D’abord, il évoluera à domicile et jouer avec le public dans sa poche peut toujours aider. Ensuite, cette fin de saison est capitale pour lui puisqu’il jouera la finale de la Coupe Davis une semaine après le Masters, à Gand contre la Belgique. Enfin, Murray aura certainement à cœur de prendre sa revanche après la leçon de tennis qu’il a reçue à Paris. "Djoko" est prévenu. 

Le tirage au sort du Masters :

Groupe Stan Smith : Novak Djokovic (SER/n°1), Roger Federer (SUI/n°3), Tomas Berdych (RTC/n°6) et Kei Nishikori (JAP/n°8)

Groupe Ilie Nastase : Andy Murray (ECO/n°2), Stan Wawrinka (SUI/n°4), Rafael Nadal (ESP/n°5) et David Ferrer (ESP/n°7)

Les deux meilleurs de chaque groupe se qualifient pour les demi-finales