Lucas Moura : "il me manque un petit quelque chose"

  • A
  • A
Lucas Moura : "il me manque un petit quelque chose"
Lucas Moura : "@ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

UN BRÉSILIEN A PARIS - Avant d'affronter Malmö en Ligue des champions, le Brésilien Lucas Moura s'est confié au magazine So Foot Club. 

Le PSG entame mardi soir (20h45) sa campagne de Ligue des champions, au Parc des Princes face aux Suédois de Malmö. Auteur d'un probant premier mois de compétition, Paris est déjà leader en Ligue 1 après cinq journées. Un tableau presque idyllique, à peine assombri par les premiers points perdus vendredi contre Bordeaux (2-2). Avant ce match, Lucas Moura estime dans So Foot Club que Paris "a de quoi aller plus haut cette année". 

"Plier la Ligue 1 plus tôt".Arrivé en janvier 2013 dans la capitale, Lucas Moura semble plus à son aise cette saison, tout comme l'ensemble de son équipe. Il insiste sur l'importance d'un bon début de saison. "La Ligue 1 est un championnat difficile et très long, et il est important de remporter ces premiers points, car on est bien contents de les avoir lors de la dernière ligne droite", explique-t-il dans les colonnes de So Foot Club du mois d'octobre, à retrouver dans les kiosques à partir du 17 septembre. Et de prophétiser : "si on réussit à plier la L1 un peu plus tôt, on aura l'opportunité de se concentrer un peu plus sur la Ligue des champions". 

"Je ne suis pas un buteur". Extrêmement percutant, Lucas fait partie des meilleurs dribbleurs du championnat de France. Malheureusement, il manque encore d'adresse dans le dernier geste. Le jeune joueur de 23 ans en est parfaitement conscient. "Il me manque un petit quelque chose en matière d'efficacité, et j'essaye de travailler dessus", confie-t-il. "Après, je ne suis pas un buteur comme Ibra ou Cavani". Le 2 mars 2014, Lucas rate d'ailleurs de peu le but de l'année, après avoir laissé sur place toute la défense de l'OM. "Après ce match, je n'ai pas dormi pendant une semaine", rembobine le joueur du PSG. 

L'incroyable action de Lucas Moura contre l'OM, le 2 mars 2014 : 

"La tour Eiffel, mon endroit préféré à Paris". Après deux saisons passées à Paris, Lucas se plaît toujours autant dans la capitale. "J'ai seulement 23 ans, et à 20 ans, je vivais déjà dans la plus belle ville du monde", s'enthousiasme-t-il dans les colonnes de So Foot Club. Et de dévoiler, sans grande originalité, son endroit préféré à Paris : "la tour Eiffel ! Parfois, on se pose devant (avec ma copine, ndlr) et on admire, simplement..."