Lopetegui : le président du Real Madrid dénonce une réaction "disproportionnée" de la fédération

  • A
  • A
Lopetegui : le président du Real Madrid dénonce une réaction "disproportionnée" de la fédération
Julen Lopetegui a été démis de ses fonctions de sélectionneur de l'équipe d'Espagne juste avant le début du Mondial. @ AFP
Partagez sur :

Florentino Perez a affirmé jeudi que l'éviction de Julen Lopetegui juste avant le coup d'envoi du Mondial était "disproportionnée" et "injuste". 

Le président du Real Madrid Florentino Perez a eu des mots très durs envers la fédération espagnole qui a eu selon lui une "réponse disproportionnée, injuste et sans précédent dans le monde du football dans des cas similaires" en limogeant le sélectionneur Julen Lopetegui, débarqué mercredi juste avant le Mondial. Le dirigeant a également dénoncé "une absurde réaction d'orgueil mal placée", durant la présentation de Lopetegui comme nouvel entraîneur du club madrilène. 

De son côté, le désormais ex-sélectionneur de l'Espagne a déclaré en sanglots que son éviction avait été "le jour le plus triste de sa vie depuis la mort de sa mère". "Mais aujourd'hui est le jour le plus heureux de ma vie", s'est-il empressé d'ajouter.

"Nous avons agi d'une manière absolument honnête". L'annonce de la nomination mardi de Lopetegui à la tête du club merengue a déclenché un psychodrame avant un Mondial que la "Roja" abordait comme l'une des favorites. Ulcéré d'avoir appris son départ, initialement prévu après le Mondial, "cinq minutes" avant la publication du communiqué du Real, le président de la fédération espagnole Luis Rubiales a démis mercredi de ses fonctions Lopetegui, trois semaines après l'avoir prolongé jusqu'en 2020.

"Nous sommes convaincus que nous avons agi d'une manière absolument honnête et absolument claire", s'est défendu Lopetegui. "J'aurais aimé que Rubiales ait fait les choses d'une autre manière", a-t-il ajouté.